La plus grande ville de Nouvelle-Zélande a de nouveau été bloquée pour le nouveau cas COVID-19

La plus grande ville de Nouvelle-Zélande, Auckland, revient à un verrouillage de sept jours après l’apparition d’un nouveau cas de coronavirus.

La Première ministre Jacinda Ardern a annoncé cette décision samedi, les responsables travaillant toujours pour identifier la source du coronavirus dans cette affaire, Reuters signalé.

Les pays ont étroitement surveillé les variantes du virus au Royaume-Uni, en Afrique et au Brésil.

Les responsables affirment que le patient dimanche était contagieux et a visité plusieurs lieux publics avant de se rendre compte deux jours plus tard qu’il présentait des symptômes.

Pour la semaine prochaine, les habitants de la ville ne pourront sortir que pour les courses ou les travaux essentiels. Le reste du pays a des blocs de niveau deux et ne permettra pas de grands rassemblements.

La Nouvelle-Zélande a vu quelques cas de coronavirus plus tôt ce mois-ci, dont trois sont la variante du coronavirus du Royaume-Uni

Il est prouvé que la variante britannique est plus contagieuse et plus meurtrière que les variantes précédentes.

Les responsables essaient de voir si le nouveau cas est lié à des cas antérieurs.

La Nouvelle-Zélande a enregistré plus de 2000 cas signalés et plus de 20 décès dus au virus, des chiffres nettement inférieurs à ceux d’autres pays, le pays étant en lock-out après l’apparition de nouveaux cas.

READ  Les voyageurs en Angleterre risquent 10 ans de prison en vertu de la nouvelle politique COVID-19

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here