La situation inédite dans laquelle Delphine de Belgique met la monarchie

« Je me sens faible et lent », a-t-il souligné Delphine de sa prestation en répétition, quelques jours après ses débuts tant attendus sur le petit écran, qui a tout le monde très attentif. Il a également tenu à partager que cette décision de participer « j’y ai longtemps réfléchi » et, surtout, que « j’ai peur d’être à la télévision ».

Boel ils concourront aux côtés du danseur Sander Bos, à but caritatif : pour soutenir l’association Faire un vœu, qui cherche à exaucer les vœux des enfants malades. « Je voulais vraiment soutenir l’excellent travail de la fondation. Ils célèbrent la vie en essayant de libérer les pouvoirs de guérison, d’espoir et d’amour », a-t-il déclaré.

Delphine Boël concourra aux côtés de la danseuse Sander Bos dans un but caritatif.

Delphine Il a expliqué que la cause lui tenait à cœur : « Je ne supporte pas de voir des enfants atteints de maladies graves perdre leur enfance, et j’ai aussi pitié des familles qui doivent vivre ces moments difficiles. Notre engagement est de leur faire oublier un instant qu’ils sont malades et qu’ils peuvent être des enfants normaux. « 

Le débat est ouvert, tandis que les plus conservateurs estiment qu’il est inapproprié pour son nouveau statut dans le cadre de la Maison royale de Saxe-Cobourg et Gotha qui fait partie d’une émission de télévision ; les plus ouverts pensent que c’est une bonne occasion de rapprocher la monarchie belge de son peuple.

READ  La France se montre prudente sur la réouverture mi-mai

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here