La Thaïlande a intensifié ses efforts pour freiner le COVID-19, les décès atteignant un sommet quotidien de 11

Un bar fermé est vu vendredi après-midi alors que le pays est aux prises avec une troisième vague d’infections à coronavirus (COVID-19), sur Sukhumvit Road, Bangkok, Thaïlande, 23 avril 2021. REUTERS / Jorge Silva / File Photo

Les autorités thaïlandaises intensifient les restrictions de voyage et d’autres mesures pour lutter contre une troisième vague d’infections à COVID-19 à propagation rapide alors que le pays a enregistré 11 décès dimanche, un record quotidien.

Bien que la Thaïlande ait réussi à limiter la propagation du virus l’année dernière, une nouvelle épidémie dirigée par la variante hautement transmissible B.1.1.7 a entraîné plus de 24 000 cas et 46 décès en seulement 25 jours.

La nation d’Asie du Sud-Est ralentira la délivrance de documents de voyage aux ressortissants étrangers en provenance d’Inde en raison de l’épidémie d’une variante du coronavirus appelée B.1.617, a déclaré Taweesin Wisanuyothin, porte-parole du groupe de travail gouvernemental COVID-19.

« Pour les étrangers en provenance d’Inde entrant en Thaïlande, nous ralentirons en ce moment », a-t-il dit, mais a ajouté que 131 citoyens thaïlandais en Inde déjà enregistrés pour voyager en mai seront toujours admis dans le pays.

La quarantaine pour toutes les arrivées a également été étendue à 14 jours contre 10 jours jusqu’à ce que la situation s’améliore, a déclaré un responsable du ministère de la Santé.

La Thaïlande a signalé dimanche 2438 nouveaux cas de coronavirus et 11 nouveaux décès, une deuxième journée consécutive de décès record.

Parmi les autres mesures annoncées ce week-end, citons la fermeture de sites à Bangkok tels que les parcs, les gymnases, les cinémas et les crèches du 26 avril au 9 mai. Bangkok a également introduit une amende pouvant atteindre 20000 bahts (635 dollars) pour les personnes qui ne portent pas de masque facial en public. Lire la suite

READ  L'ancien diplomate Richard G. Olson implique le général américain à la retraite John Allen dans une enquête de lobbying au Qatar

Les centres commerciaux restent ouverts, mais l’Association des détaillants thaïlandais a des heures d’ouverture limitées à Bangkok et dans 17 autres provinces.

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a également déclaré samedi sur sa page Facebook que les gouverneurs de province peuvent fermer des bureaux publics et imposer un couvre-feu si nécessaire pour arrêter la propagation du virus.

L’augmentation du nombre de cas a soulevé des inquiétudes quant au nombre de lits d’hôpitaux, d’autant plus que la politique du gouvernement est d’admettre toute personne qui a été testée positive pour le nouveau coronavirus, même ceux sans symptômes.

Les responsables de la santé ont déclaré qu’il y avait encore plus de 20 000 lits disponibles dans tout le pays.

À ce jour, la Thaïlande a enregistré 55 460 infections et 140 victimes.

(1 USD = 31,4000 bahts)

Nos standards: Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here