Le vote des électeurs californiens a permis au démocrate de franchir la barre des 270 voix lundi, synonyme de victoire sur Donald Trump.

Sans surprise, la circonscription américaine a approuvé la victoire de Joe Biden sur Donald Trump à l’élection présidentielle américaine du lundi 14 décembre. Le vote des électeurs californiens, qui a été massivement remporté par Joe Biden avec plus de 63% des voix, a permis au démocrate de franchir la barrière des 270 voix, synonyme de victoire sur Donald Trump.

>> Elections américaines: on explique le vote des grands électeurs, qui doit confirmer la victoire de Joe Biden

L’ancien vice-président de Barack Obama, qui deviendra le 20 janvier le 46e président de l’histoire du pays, prendra la parole dans la soirée depuis son fief de Wilmington (Delaware). En particulier, il doit inviter les Américains à “tourne la page “ des élections et se rassembler.

Dans la foulée de l’annonce des résultats pour les électeurs californiens, Donald Trump a annoncé le départ de son ministre de la Justice Bill Barr. Le président sortant, qui refuse toujours de reconnaître sa défaite, lui a récemment reproché de ne pas avoir dénoncé la fraude électorale dont il veut convaincre le monde.

Le milliardaire pourrait tenter d’exploiter la complexité d’un processus institutionnel qui s’étire sur une dernière manœuvre: certains élus proches de lui ont l’intention de contester les résultats lorsque le Congrès sera appelé à valider définitivement le 6 janvier. Cependant, le processus n’a pratiquement aucune chance de succès.