L’Allemagne prend la dernière place alors que l’Euro 2022 approche de son apogée

L’Allemagne a obtenu sa place dans la finale de l’Euro 2022 contre l’Angleterre, pays hôte, après avoir battu la France 2-1 devant plus de 27 000 fans à Milton Keynes.

L’Allemagne a rapidement pris les devants grâce à la meilleure buteuse et capitaine Alexandra Popp dans un match serré avant que la France n’égalise juste avant la mi-temps. À 15 minutes de la fin, Popp a donné l’avantage aux Allemands après avoir dépassé la défense française pour rentrer à la maison depuis le bord de la surface de six mètres.

Les Lionnes anglaises, invaincues en 19 matchs sous la direction de l’entraîneure néerlandaise Sarina Wiegman, vont maintenant faire face à leur épreuve la plus difficile. L’Allemagne a longtemps été la force dominante du football féminin européen, remportant huit des 12 championnats d’Europe depuis ses débuts en 1984. Elle n’a jamais perdu une finale européenne.

Le match de dimanche sera une répétition de la finale de 2009, dans laquelle l’Allemagne avait battu l’Angleterre 6-2. Une foule à guichets fermés devrait regarder le match au stade de Wembley à Londres.

« Je ne trouve aucun mot. Nous avons joué à un jeu fou. On a ajouté tout ce qu’on avait », a déclaré Popp au diffuseur allemand ZDF. « Nous sommes maintenant en finale contre l’Angleterre devant 90 000 à Wembley. Pour être honnête, ça ne va pas mieux. »

Le succès du pays hôte a suscité une vague d’intérêt pour le football féminin. Plus de 11 millions de personnes ont regardé l’Angleterre remporter la demi-finale contre la Suède sur BBC One ou via le streaming.

READ  L'énergie renouvelable a dépassé les combustibles fossiles pour l'électricité européenne en 2020

Les prouesses de longue date de l’équipe nationale allemande ont également aidé le football féminin à se forger une solide réputation nationale. Les recherches de Kantar ont montré que 37 % des Allemands se disaient intéressés par l’Euro 2022, contre 28 % en France et 29 % au Royaume-Uni.

Le quart de finale contre l’Autriche a attiré 9,5 millions de téléspectateurs en Allemagne, soit 38 % des téléspectateurs, un record pour un match européen féminin. Il était prévu plus de 10 minutes pour syntoniser le match face à la France. Le record précédent pour un match de l’Euro était dans le championnat 2017 – Allemagne contre Russie, que 7,1 millions de personnes ont regardé.

Les stars du sport allemandes sont également de plus en plus franches dans leur soutien à l’équipe nationale féminine.

Après le coup de sifflet final mercredi soir, Oliver Kahn, ancien capitaine de l’équipe masculine d’Allemagne et désormais directeur général du Bayern Munich, a écrit sur Twitter : « Quelle performance énergique, tu l’as tellement mérité ».

Après la victoire contre l’Autriche, Bastian Schweinsteiger, membre de l’équipe d’Allemagne qui a remporté la Coupe du monde en 2014, a écrit : « Je vous retire votre chapeau, équipe féminine d’Allemagne ! Super défense et super efficace ! Toutes nos félicitations! »

Olaf Scholz, chancelier allemand, a profité de la ligue pour s’inquiéter de l’égalité des salaires dans le football. « Nous sommes en 2022. Les femmes et les hommes devraient recevoir le même salaire. Cela s’applique également au sport, en particulier aux équipes nationales. L’Espagne est devant nous là-bas ».

Les données de vue globales pour l’Euro 2022 ont déjà battu des records. L’UEFA a déclaré cette semaine qu’après la victoire de l’Angleterre en quart de finale contre l’Espagne, le nombre total de spectateurs pour le tournoi a dépassé 164 millions, battant le précédent record de 2017.

READ  Prévisions épidémiologiques sur les verrues / rapport de recherche 2022-2032 : focus sur les États-Unis, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la France, le Royaume-Uni et le Japon - ResearchAndMarkets.com

Le record de fréquentation a été battu lors de la phase de groupes, avec plus de 500 000 billets vendus avant le premier match, bien qu’un certain nombre de matches n’aient pas été vendus.

L’UEFA s’attend également à ce que le tournoi génère des revenus de plus de 60 millions d’euros, soit près de quatre fois le montant de 2017 aux Pays-Bas, grâce à l’augmentation des ventes de billets et à l’augmentation de la valeur des droits médias et commerciaux. C’est la première fois que l’organisateur dissocie les droits commerciaux du concours masculin et féminin.

Bien qu’il ait atteint la demi-finale pour la première fois, le public français n’a pas réussi à égaler les niveaux de succès obtenus lorsque le pays a accueilli la Coupe du monde 2019.

Quelque 5,1 millions de personnes se sont connectées pour assister à la victoire de la France en quart de finale contre les Pays-Bas, selon Médiamétrie, un peu plus de 4,9 millions lors d’un précédent match contre l’Italie. En 2019, les chiffres d’audience moyens étaient proches de 10 millions.

Cependant, d’autres signes montrent que le football féminin gagne du terrain en France. La fédération française de football a vu une augmentation de 15% du nombre de femmes qui se sont inscrites pour concourir dans des équipes allant de l’amateur au professionnel, atteignant un peu moins de 200 000 l’année dernière. En club, l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais a remporté six de ses sept derniers titres en Ligue des Champions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here