Le candidat pour la saison en cours de L’Amour est dans le pré sur la M6, Mathieu, éleveur de taureaux en Camargue, souffre de la maladie de Cadasil. Une maladie génétique qui affecte le cerveau.

“L’espérance de vie de ma maladie est de 62 ans, j’ai 44 ans, alors faites le calcul rapidement”, a déclaré Mathieu à l’animateur. Karine Le Marchand pendant son portrait.

Cadasil signifie «artériopathie cérébrale autosomique dominante avec infarctus sous-corticaux et leucoencéphalopathie», c’est-à-dire «maladie artérielle cérébrale autosomique dominante avec infarctus sous-cortical et leucoencéphalopathie». Cette maladie est causée par une anomalie du gène appelé NOTCH3, un gène impliqué dans la formation des vaisseaux sanguins et leur fonctionnement. Son anomalie a un impact sur l’apport sanguin au cerveau.

«Les manifestations cliniques classiques associent les crises de migraine à une aura qui débutent entre 20 et 40 ans, des infarctus cérébraux qui surviennent généralement vers l’âge de cinquante ans et des troubles cognitifs qui deviennent évidents entre 50 et 60 ans, et s’aggravent progressivement jusqu’à conduisent à des démences. associées à des troubles moteurs et de l’équilibre en phase terminale de la maladie », explique le site cervco.fr, qui explique que les troubles de l’humeur (épisodes dépressifs, parfois maniaques ou accès mélancoliques) sont fréquents. L’évolution de la maladie est cependant extrêmement variable, certains patients ne présentent que quelques symptômes, des manifestations espacées dans le temps ou d’apparition tardive, tandis que d’autres développent rapidement un handicap grave.

«Quand je me suis inscrit, j’étais toujours avec quelqu’un. Mais je venais de découvrir que j’allais tomber malade. Et il m’a dit que si j’étais malade, il ne pouvait pas le faire. Nous sommes ensemble depuis deux ans (…) Je me rends compte que pour certains cela peut être compliqué. Parce que ça va, mais ça ne se terminera pas par une blague, ma maladie sera chouette », confie Mathieu dans le numéro de Télé Star en kiosque le 19 octobre. Avant d’ajouter:« Toute ma vie je n’ai fait que ce que je voulais faire. Mais Le diagnostic de ma maladie a vraiment accéléré le rythme. Il y a des moments où j’ai peur. Je sais qu’à chaque seconde je peux avoir un accident vasculaire cérébral. Je compense aussi par une sorte d’exubérance pour protéger les personnes qui m’accompagnent du fardeau de la maladie. “

Dans Ouest France, le candidat a déclaré que sans cette maladie il ne se serait jamais présenté à Love is in the meadow: «Je me rends compte que je n’aurais jamais participé à Love is in the pré si je ne l’avais pas fait. il n’avait pas été malade. Paradoxalement, c’est finalement la prédiction d’une mort plus rapide qui m’a apporté le plus grand bonheur “, analyse-t-il.” Je me suis dit: “Ce spectacle est unique dans une vie, forcément il y aura quelqu’un qui sera sensible à vous”, dit-il. a poursuivi Mathieu dans Télé Star. Ça fait longtemps que je n’ai pas aimé, ressenti de l’amour pour quelqu’un ».

READ  Willy Rovelli: En couple ou célibataire? Que savons-nous de sa vie amoureuse?

L’amour est dans le pré Cela lui permettra-t-il de rencontrer l’homme de ses rêves? Réponse lundi soir sur M6.

Retrouvez toutes les actualités à la télévision ICI.