Interviewé par nos collègues de La montagne, Isabelle Charles, ancienne coach de voix de la quatrième saison de la Académie des étoiles, repense à la carrière de Grégory Lemarchal au sein du programme TF1. Tout était fait pour qu’elle le fasse gagner …

Coach vocal de la quatrième saison de Académie des étoiles rencontrée sur un album événementiel, Isabelle Charles avait succédé à Armande Altaï, qui avait officié comme professeur de chant lors des trois premiers lots du célèbre télé-crochet TF1. Parmi ses étudiants cette année-là: Grégory Lemarchal. Quelques jours après la diffusion de l’événement téléfilm Parce que je vis sur TF1, celle qui est aussi artiste d’opéra et comédienne est de retour, à nos confrères de La montagne, sur le parcours de l’artiste dans le spectacle. Sans le langage du bois.

C’est facile d’écrire les choses

Uniquement présente en une saison, Isabelle Charles – qui avait été “un peu choqué“Elle n’a pas été avertie du projet de téléfilm – elle se souvient de son expérience au château.”Je ne crache pas dans la soupe, prévient immédiatement. C’était probablement la saison la plus intéressante à part la première. Parce que c’est ce qui reste dans l’esprit et pas seulement par rapport à Grégory“il continue avant de déplorer le manque de réalité dans le programme”.Aujourd’hui je peux te dire qu’il n’y a rien de réel, elle équilibre. Il est facile d’écrire les choses en choisissant de montrer les gens d’un point de vue plutôt que d’un autre.

READ  Kate Middleton: look innovant pour la rentrée et un collier hommage à ses enfants

L’intervention de la production dans une application

Réagissant à la question de nos collègues, qui lui demandent si “cette saison il avait été monté pour et autour de Grégory“, elle répond en termes non équivoques:”C’était assez évident (…) En faisant le casting initial, la production pouvait choisir ce que serait leur quatuor final. Engagez Grégory et puis qui ira avant lui (…) Encore plus concret: quand un mois avant la fin on voulait nommer Lucie comme il n’avait pas fait une bonne évaluation, le prod a objecté. Finalement, ils la voulaient contre Grégory et c’est ce qui s’est passé. Cependant, c’est la seule fois où ils sont intervenus de cette manière“, poursuit-il, sans jamais remettre en cause le talent de Grégory Lemarchal.”Mais bien sûr, il avait un cadeau. Et je pense que la maladie a dépassé ses avantages. Comme: “chanter comme si c’était la dernière fois”. Voici comment j’explique sa formidable force, sa façon de toujours avoir du niac et de tout faire au maximum“, conclut-il.