Lawrence Shankland fait valoir son point de vue après des entretiens avec le manager de Hearts, Robbie Neilson

Samedi, l’attaquant a eu du mal plutôt que de sauter hors de Tynecastle Park malgré son triomphe personnel. Il est le premier joueur des Hearts à marquer trois buts contre le Celtic depuis 1976, mais le score final de 4-3 a favorisé les adversaires. Ce sont désormais trois victoires en 15 matchs pour le club d’Edimbourg.

Le RFS, champion de Lettonie, arrive cette semaine à Gorgie pour un tirage au sort en Ligue Europa. Hearts doit gagner pour conserver tout espoir d’atteindre les huitièmes de finale de la compétition. Shankland est un homme en forme après deux pénalités et un tir de braconnier lui a valu le ballon du match du week-end. Bien qu’il n’ait remplacé Stephen Humphrys, blessé, qu’à la 39e minute.

C’était son premier triplé en Premiership et il a prouvé une fois de plus qu’il était capable de marquer de grosses occasions. « C’est tout, mais il y a une équipe là-bas à laquelle il faut s’habituer », a expliqué l’avant-centre. Le manager a la tâche la plus difficile et doit prendre des décisions. Seuls 11 joueurs peuvent jouer.

« Le gaffer m’a parlé vendredi et m’a expliqué ce qu’il allait faire. Je l’ai rapidement accepté et m’en suis remis. Je savais que je me présentais contre le Celtic que j’aurais peut-être un rôle à jouer et j’étais prêt pour cela. Heureusement, j’ai pu avoir un impact.

« Quand vous êtes sur le terrain, vous voulez juste faire de votre mieux pour le club, comme le font tous les gars dans ce vestiaire. Je connais les personnages là-dedans et c’est comme ça qu’ils sont tous. Ce n’est pas par manque d’engagement, chacun fait de son mieux et nous sommes tous convaincus que nous pouvons renverser la vapeur et obtenir de meilleurs résultats. On a hâte que jeudi arrive. »

READ  La starlette du East Kilbride Skating Club prend la première place de l'épreuve britannique

Quant à ce ballon, Shankland pourrait trouver une petite étagère chez lui pour sa collection. « C’est une grande étagère », a-t-il dit en riant. « En fait, ma mère et mon père en gardent la plupart. Ma maison vient d’être décorée, il se peut donc que je doive construire une étagère.

« Vous devez obtenir des choses comme ça. C’est un succès dans le football d’inscrire un triplé, surtout face aux champions. Il est bon et je le garderai. je pense qu’il y en a huit [hat-tricks] dans ma carrière, mais c’est ma première fois en Premiership. C’est donc un peu plus spécial.

Lawrence Shankland a réussi un triplé pour Hearts contre Celtic samedi.

Il n’était certainement pas fâché plus de litiges sur VAR au cours de la journée. « J’ai eu le VAR en Belgique l’année dernière. Il y a beaucoup de moments bizarres que vous verrez tout au long de la saison. Je n’ai rien vu du jeu, mais si les bonnes décisions viennent, c’est bien. Il y aura des moments où vous serez celui qui recevra la décision et il y aura des moments où cela ira pour vous. Tout le monde en fera l’expérience ».

Coeurs (4-1-4-1) : Gordon ; M Smith (Halliday 84), Sibbick, Kingsley, Cochrane ; Kioourtzglou (C Smith 84); Ginnelly (Forrest 70), Devlin, Snodgrass, McKay; Humphrys (Shankland 39).

Celtique (4-3-3) : Cerf; Ralston, Carter-Vickers, Jenz, Bernabei (Taylor 66); Mooy, O’Riley, Hatate (Abildgaard 90); Forrest (Abada 66), Giakoumakis, Maeda (Haksabanovic 66).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here