Lawrence Shankland refuse d’abandonner l’appel en Ecosse malgré la relégation en Belgique et insiste sur le fait que c’est « nécessaire »

Le rebelle Lawrence Shankland insiste sur le fait qu’il n’a pas renoncé à revendiquer sa place en Écosse malgré sa relégation en deuxième division belge.

Le tueur à gages du Beerschot n’a marqué que quatre buts cette saison depuis son transfert de 1 million de livres sterling de Dundee United en août et son équipe a déjà été reléguée après une saison désastreuse au cours de laquelle ils sont actuellement à dix points de retard en bas de la Jupiler Pro League.

Mais l’ancien attaquant d’Aberdeen, qui compte quatre sélections, a déjà juré de rester avec le club en deuxième division et n’a pas non plus renoncé à poursuivre son rêve écossais.


Il a déclaré: « Ils sont toujours sur la longue liste de joueurs dont Steve Clarke a besoin.

« Je dois envoyer mes données personnelles aux entraîneurs adjoints de l’équipe nationale.

« L’équipe nationale est et restera un objectif. Je continuerai à travailler dur et à attendre patiemment une autre opportunité. Je ne suis pas un gars du printemps.

« Je me sens très aimé ici. Ce n’est pas grave, car je n’ai pas encore pu rendre grand-chose aux fans. Je ferai tout pour être le meilleur buteur la saison prochaine.

« Il m’a fallu du temps pour m’installer ici, mais ce n’est pas une excuse. Je sais que j’aurais dû marquer plus de buts car j’ai eu beaucoup d’opportunités.

« Le football de deuxième division en Belgique ne me fait pas peur. Je suis sous contrat ici pour encore deux ans et je suppose que je jouerai également au Beerschot l’année prochaine.

READ  Le croissant "criminel" d'un touriste qui mange une entaille déchaîne un furieux débat en France

« Ma femme et ma fille viennent souvent. Je suis heureux à Anvers et je me sens très bien dans ce club. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here