Image d’illustration du centre de vaccination du Heysel lors de sa construction. Crédit: Belge

Un échec de la plate-forme fédérale de vaccination Doclr en Belgique a laissé les centres actuellement incapables de prendre rendez-vous pour une deuxième dose de vaccin via la plate-forme, et le personnel est préoccupé par le moment où elle sera corrigée.

Pendant ce temps, les rendez-vous de suivi sont saisis manuellement, ce qui, selon le personnel, prend beaucoup de temps à faire.

“Le système est de nouveau hors service”, a déclaré une source au centre du Heysel. Libérer, «Mais il faut coder les personnes qui entrent pour se faire vacciner. Mais aussi pour prendre rendez-vous pour l’injection de la deuxième dose. “

Le personnel du site du Heysel, en particulier, a déclaré au journal qu’il se sentait impuissant face au problème et qu’il n’avait aucun moyen direct de le résoudre, car la facilitation est fournie par la Commission communautaire mixte (COCOM), et ils ne répondent pas.

Bien que déroutant pour le personnel, ce problème est plus organisationnel que pratique et ne signifie pas que les centres ne peuvent pas continuer à vacciner.

Ce problème aurait un impact sur tout le pays, pas seulement Bruxelles, car la plate-forme dépend du gouvernement fédéral.

Le dernier de nombreux

Ce n’est pas le premier numéro à atteindre le centre de vaccination du Heysel à Bruxelles – actuellement le plus grand de Belgique – qui a été contraint de fermer pendant une journée 24 heures après son ouverture en raison de problèmes techniques.

Selon Joris Moonens de l’Agence flamande pour la santé et les soins, un bug dans le système informatique, qui bloquait l’envoi d’invitations à Bruxelles et en Flandre provoquant la fermeture du centre pour la journée, a maintenant été corrigé, selon Joris Moonens de la «Agence flamande pour la santé et l’assistance.

READ  Saint Malo. Tomy, le pêcheur de Saint-Malo, torse nu sur France 2, panique sur Twitter. Sa réaction

“Il s’agit d’un système informatique national qui envoie des messages texte ainsi que des e-mails et envoie en même temps des invitations à une imprimante et à Bpost avec notification que la lettre de réunion peut être envoyée”, a-t-il déclaré. Le standard.

“Nous nous attendions à ce que le départ ne soit pas parfait dès le départ”, a déclaré Moonens, ajoutant que c’est la raison pour laquelle la plupart des centres de Flandre ont hâte de commencer jusqu’à la fin de la semaine.

Jusqu’à présent vaccinés en dessous de 4%

Les dernières données de la Belgique montrent que 3,41% des personnes âgées de 18 ans et plus ont été complètement vaccinées, tandis que 5,54% de la population adulte a reçu au moins la première dose.

Selon les données de Sciensano, 509 948 personnes ont reçu la première dose du vaccin, soit 5,54% de la population adulte. De plus, 314 319 secondes injections ont été administrées, soit 3,41% des personnes âgées de 18 ans et plus ont été vaccinées.

Le Brussels Times

Nouvelles connexes