Le centre de New Edinburgh Cammy Hutchison révèle pourquoi il était prêt à fermer après des jours sombres en France

Une saison en Super6 avec Cammy Hutchison qui ravive le plaisir de Heriot pour le jeu. Image : Ross Parker / SNS

Résigné à perdre un contrat professionnel, l’ancien international écossais des moins de 20 ans a trouvé un emploi et est retourné à l’université. Maintenant, après un passage réussi en Super6 avec Heriot’s, Hutchison se prépare pour la nouvelle saison avec Édimbourg après avoir remporté un contrat à temps plein.

C’est une histoire réconfortante pour le produit du lycée de North Berwick qui, à l’âge de 23 ans, commence tard.

Inscription à notre newsletter quotidienne

La lettre d’information i couper à travers le bruit

« Ma mentalité à mon retour de Nice était que j’étais prêt à terminer la journée », a-t-il déclaré. « Quand j’ai découvert que je ne continuerais pas à jouer après Nice, je me suis senti à l’aise et heureux du niveau auquel j’avais joué. L’Ecosse des moins de 20 ans est encore meilleure que beaucoup de garçons. »

À 23 ans, Cammy Hutchison pensait que la possibilité d’un rugby professionnel à temps plein l’avait dépassé. Image : Ross MacDonald / SNS

Hutchison brosse un sombre tableau de son passage au Stade Nicois, le club français de ligue inférieure avec lequel SRU s’est associé.

« J’ai traversé beaucoup de moments sombres en France sans vraiment savoir ce que je faisais », a-t-il déclaré.

« Je n’y suis que depuis un an. C’était difficile. Il en était encore à ses balbutiements pour le club en tant que professionnel. Ils essayaient toujours de s’adapter aux choses et les structures n’étaient tout simplement pas là.

«Nous avons dû nous inscrire à des gymnases publics et faire cavalier seul. Nos séances de musculation consistaient à mettre les disques dans un caddie et à les pousser sur le terrain.

Cammy Hutchison a fait ses débuts en marquant un essai pour Édimbourg contre l’Ulster lors de la Rainbow Cup Image : Bruce White / SNS

« Le championnat dans lequel nous étions était assez dominé par les cinq premiers. Étant un centre qui a beaucoup essayé de voir le ballon, il n’a pas vraiment eu grand-chose.

« Lorsque vous découvrez que vous n’avez pas été retenu, cela peut devenir un peu frustrant. Cela peut aussi être assez isolant là-bas. »

en savoir plus

en savoir plus

James Lang : Comment le centre a été laissé dans les limbes depuis la sortie de Cockerill et pourquoi Edimbourg a déménagé…

Hutchison est retourné à Édimbourg et a trouvé un emploi chez Carlyle Associates, une société de recrutement de cadres.

Le lancement du Super6 en 2019 lui a offert un retour au rugby, l’entraîneur de l’époque Heriot Ciaran Beattie le menant à Goldenacre.

« Cela a vraiment enflammé mon besoin de recommencer à apprécier le rugby », a déclaré Hutchison. « Il ne s’agissait pas de jouer pour Édimbourg ou d’obtenir un contrat professionnel, il s’agissait simplement de profiter du jeu.

« Avec cela, il y a eu quelques bonnes performances et j’ai senti que j’avais une très bonne deuxième moitié de saison. Mais il n’y avait toujours pas d’appel d’Edimbourg. Alors j’ai senti que la porte était fermée ».

Cependant, une crise de blessures la saison dernière a vu les centres Chris Dean et George Taylor mis à l’écart et la porte d’Édimbourg s’est ouverte pour Hutchison.

« J’étais assis dans le bureau de mon entreprise lorsque j’ai reçu un appel du chef d’équipe me demandant si je pouvais entrer, faire un test PCR et faire un isolement de 10 jours. Cela a tout bouleversé ».

Hutchison a rejoint l’équipe mais a dû attendre juin pour sa percée à Édimbourg lorsqu’il a fait ses débuts en marquant un essai contre l’Ulster lors de la Rainbow Cup.

Édimbourg a annoncé son premier contrat pro plus tard dans le mois et Hutchison espère que son parcours tordu l’aidera.

« Je sens que j’ai développé une bonne résilience », a-t-il déclaré. « J’espère que cela augmentera ma longévité. »

Un message de la rédaction : merci d’avoir lu cet article. Nous comptons plus que jamais sur votre soutien car le changement des habitudes de consommation causé par le Coronavirus impacte nos annonceurs. Si vous ne l’avez pas déjà fait, envisagez de soutenir notre journalisme de confiance et vérifié en vous inscrivant à un abonnement numérique.

READ  Amnesty dénonce les violations des droits du Qatar avec l'organisation française de football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here