Aperçu dans Wasabi, Un homme et deux femmes ou plus récemment dans la série Les vivants et les morts, l’acteur était un grand ami de Véronique Genest qui a annoncé la tragique nouvelle sur Twitter.

Yann Epstein dans la série «Duval et Morretti» en 2008.
Yann Epstein dans la série «Duval et Morretti» en 2008. Jean-Philippe Bastel / Italique / Pegasus

L’acteur Yann Epstein, 69 ans, est décédé il y a un mois. Du moins c’est ce que son amie Véronique Genest a annoncé sur les réseaux sociaux. Né à Casablanca, il arrive à Paris en 1965 et décroche son premier rôle dans copains, réalisé par Gérard Blain en 1971. C’était lors du tournage de Julie Lescaut que les deux s’étaient rencontrés en 2012.

«Mon ami Yann Epstein vient de se tirer une balle dans la tête. C’était à la fin de son esprit. Putain de travail, putain de vie. C’était un bon gars! Je suis dévasté “, A écrit Véronique Genest, ému, sur son compte Twitter.«Il est mort il y a un mois et je ne l’ai découvert qu’aujourd’hui. Comment est-ce possible? Nous vivons dans un monde fou et la distance n’aide pas. “Hors de vue, hors de l’esprit”. Comment percevoir l’angoisse des autres si on ne les voit plus? “, il se repentit de nouveau.

Au cours de sa carrière, Yann Epstein a notamment joué L’enfant d’Alain Corneau, aux côtés d’Annie Girardot dans Toujours seul par Gérard Mordillat ou en Wasabi avec Jean Reno, il a également réalisé le doublage et le doublage de documentaires sur Discovery Channel et National Geographic.

«Nous sommes réunis aujourd’hui et c’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de notre père Yann Epstein. Toutes les personnes bienveillantes qui l’ont aimé et respecté sont invitées à s’exprimer ici, ou à nous contacter par message privé. Il est temps pour lui de nous envoyer toutes les pensées, prières, amour qui vous habitent pour accompagner son âme jusqu’à sa destination … sa source “, a écrit à ses enfants sur Instagram pour annoncer la nouvelle.

READ  Lacrim porte toujours Philip Plein malgré leur confusion, se justifie et l'insulte violemment