Selon une étude de chercheurs japonais, le coronavirus reste actif sur la peau cinq fois plus longtemps que le virus de la grippe. Cette découverte confirme donc la nécessité de se laver souvent les mains pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

En effet, les COVID-19[feminine reste actif pendant neuf heures sur la peau tandis qu’en comparaison, l’agent pathogène responsable de la grippe ne survit que sur la peau que pendant environ 1,8 heure. “La survie à neuf heures du SRAS-CoV-2 (la souche du virus qui cause la maladie Covid-19) sur la peau humaine peut augmenter le risque de transmission par contact par rapport à l’IAV (virus de la grippe A ou de la grippe A) , accélérant ainsi la pandémie (…).

La plus longue survie du SRAS-CoV-2 sur la peau ale risque de transmission par contact augmente, mais l’hygiène des mains peut réduire ce risque“indique l’étude publiée ce mois-ci dans la revue Maladies infectieuses cliniques. De plus, le coronavirus, comme le virus de la grippe, les deux sont inactivés dans les 15 secondes suivant l’application d’éthanol trouvé dans les désinfectants pour les mains.

Afin de mener à bien leur étude, Des chercheurs japonais ont testé des échantillons de peau prélevé sur des échantillons d’autopsie environ un jour après la mort. Comme l’illustrent leurs recherches, les chercheurs soutiennent les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lavage régulier et complet des mains. Lavage nécessaire pour limiter la transmission de virus.

La rédaction vous conseille


Lire la suite