Une séance de vaccination (illustration photo). – JOE RAEDLE / GETTY IMAGES AMÉRIQUE DU NORD / Getty Images via AFP

Le coût de futur vaccin en cours de développement par les laboratoires Sanofi et GSK contre Covid-19 “n’est pas encore totalement défini”, mais la dose sera “inférieure à dix euros”, a déclaré samedi Olivier Bogillot, président de Sanofi France, sur France Inter.

“Les Français et les Européens auront le Sanofi en même temps que les patients américains », a-t-il assuré. «Nous avons signé cet été avec les Américains, la même semaine avec les Européens et les Britanniques», résume-t-il: les États-Unis auront environ 100 millions de doses, les Européens 300 millions et la Grande-Bretagne 60 millions.

Pour la partie européenne, le vaccin il sera produit en France, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), a rappelé le dirigeant, saluant l’association de son groupe avec le britannique GSK pour cette opération. “Il n’est pas courant de s’associer à un concurrent, mais c’est assez sain dans cette guerre contre Covid”, a-t-il déclaré. Des “millions de doses” seront également fournis aux pays en développement par le biais de l’installation Sepi à des conditions de prix “tout à fait exceptionnelles”.

Peu de sous-contrats du côté de Sanofi

“Nous mesurons tous les coûts de production qui seront les nôtres dans les mois à venir”, a déclaré le président de la société pharmaceutique. “On sera à moins de dix euros” la dose, a-t-il dit, se félicitant du “partage des risques avec les Etats” qui permet des prix “les plus bas possibles”.

Revenant au prix d’environ 2,50 € la dose annoncé par le laboratoire concurrent anglo-suédois AstraZeneca, Olivier Bogillot a expliqué la différence avec le fait que Sanofi utilise «en interne» toutes ses ressources, ses «chercheurs et ses usines». développer et fabriquer le vaccin, tandis qu’AstraZeneca «externalisait beaucoup la production».



1,4 K

Actions

READ  5 Go pour 1,99 €, une offre inédite à demander de toute urgence