Le ‘Dr français. Mabuse condamné à un an d’assignation à résidence

« ], » filter  » : { » nextExceptions « : » img, blockquote, div « , » nextContainsExceptions « : » img, blockquote « }} »>

Vous avez accès à tout ce que nous publions lorsque> « , » nom « : » in-content-cta « , » type « : » lien « } »> connectez-vous à VeloNews ou Outside +.

Bernard Sainz, le français controversé appelé « Dr. Mabuse », a été condamné à un an d’assignation à résidence par un tribunal français.

Le médecin homéopathe autoproclamé a été reconnu coupable d’avoir « encouragé ou encouragé l’utilisation de substances ou de méthodes interdites lors d’un événement sportif », a-t-il déclaré. Le groupe. Ses avocats ont promis de faire appel.

Sainz, 78 ans, a été lié à divers scandales de dopage dans le cyclisme et les courses de chevaux au cours de plusieurs décennies. Cependant, comme il n’est pas médecin agréé, la poursuite s’est avérée difficile, avec des témoignages officiels Le groupe que Saiz est « comme un chat qui tombe toujours sur ses pattes ».

La dernière affaire en date remonte aux investigations de 2016. Loïc Herbreteau, ancien cycliste amateur, a également été condamné à trois mois avec sursis et 2 000 € d’amende.

Lire aussi: ‘Dr. Mabuse ‘fait face à des accusations dans ce dernier cas

Sainz a travaillé avec l’équipe française Mercier dans les années 1970 et a été lié à Frank Vandenbroucke et Philippe Gaumont, aujourd’hui tous deux décédés, à la fin des années 1990.

READ  La Belgique fait un "grand pas en avant"

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here