Le duo de Perez est protagoniste dans les courses de Belgique et du Portugal

‘Garçon et papa’ Seb et Steve Perez à Estoril – Crédit Peter Auto.

Il y a deux semaines, le pilote de 23 ans a participé aux Six Heures de Spa sur le Circuit de Spa-Francorchamps où il a terminé deuxième de sa catégorie dans la course d’endurance historique.

Le week-end dernier, il a fait un court voyage à travers l’Europe pour concourir avec papa Steve Perez dans la Peter Cup 2 Liter Estoril Classic, où le duo dynamique a terminé deuxième de sa catégorie et a terminé dans le top dix général avec une magnifique 8e place.

Seb a participé à la prestigieuse Peter Cup 2 Liter Cup toute la saison avec des résultats fantastiques. La série de course est pour les voitures de course Porsche identiques et l’une des seules séries de marque au monde pour les modèles de la série Porsche 911.

Les week-ends vainqueurs du championnat de Perez ont débuté sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique pour les Spa Six Hours, où lui et ses deux coéquipiers de course d’endurance Philip Kadoorie et Marino Franchitti ont piloté une Shelby AC Cobra jusqu’à la limite. 86 unique en son genre.

Le trio a réalisé d’excellents essais libres et une séance de qualification de 90 minutes qui les a vus terminer 18e au général et troisième de la catégorie P5.

Leur journée de course a été tout aussi réussie, lorsque les lumières se sont éteintes pour commencer la course, ils ont montré dès le départ qu’une victoire pouvait être sur les cartes. Sur les 104 tours qu’ils ont bouclés, à la fin de la première heure de course, ils occupaient la 11e place.

Le trio a été constant au cours des deux heures suivantes, gardant le rythme et toujours en tête de la classe avec l’équipe britannique de Smith, Much et McCraig les incitant à faire une erreur et à perdre un siège comme indiqué dans les quatre heures au tableau d’affichage des temps.

À cinq heures, ils étaient toujours en tête et tenaient les prétendants de classe à distance et ce n’est que dans la dernière partie de la dernière heure que Smith, Much et McCraig dans leur Jaguar E Type les ont rétrogradés en P2 en classe avec moins de 30 minutes à faire, après une course aussi solide pratiquement du début à la fin, de les voir passer le drapeau à damier à la 11e place sur 87 classés et à la deuxième place de la catégorie P5.

Le week-end dernier, Seb a rejoint papa Steve, qui était surtout connu dans le passé pour ses distinctions de pilote de championnat de rallye. C’était la première fois que Perez senior courait sur le circuit depuis un certain temps et ce serait un défi pour l’équipe d’endurance de papa et petit garçon.

Steve Perez n’avait participé qu’à environ trois courses sur circuit auparavant et environ 200 rallyes, donc cela aurait été une excellente courbe d’apprentissage pour le pilote de rallye et il aurait cherché son petit ami pour lui donner les bons conseils.

C’était une voiture à conduire avec tout le corps, très différente des voitures modernes vues sur les circuits de course ou de rallye.

C’était la dernière manche de la saison 2022 avec une liste d’engagement de 21 voitures de course Porsche identiques à courir

Le week-end a accueilli un été indien. Tout a commencé à partir de vendredi, les moteurs ont rugi sur la piste d’Estoril, d’abord avec des essais privés pour permettre aux pilotes de mieux connaître la piste et ses 13 virages puis lors des séances de qualification avant le jour de la course.

La séance d’essais libres de vendredi a vu le couple en tête depuis le début de la journée, bouclant 17 tours. Seb est sorti premier pendant six tours et a terminé deuxième dans quatre des cinq premiers tours. Il a passé les rênes à papa pendant les 11 derniers tours pour se familiariser avec la beauté historique d’une voiture de course.

Perez junior a atteint des vitesses supérieures à 204 km / h et un temps de 2: 05.973.

Les qualifications ont vu Seb comme présentateur et absent pour les neuf premiers tours. Steve a suivi les quatre derniers tours et un temps moyen entre eux de 2: 09.223 a pris le 10e temps le plus rapide et à seulement 3,7 secondes de la première place.

Pour la course que Steve était déjà sur le point de commencer, il s’est aligné sur la quatrième ligne, prêt et attendant avec une certaine inquiétude quant à ce qui se passerait dans les 90 minutes de la course,

La voiture a été ravitaillée avec du carburant et des pneus neufs et Perez est sorti à la 18e place.

Sept tours plus tard, Seb avait visé la voiture pour la 14e place et poussait fort.

En moyenne il gagnait une place tous les deux tours, au tour 32 il prenait la Porsche sur le tour le plus rapide à 196 km/h avec un temps de 2.06 :717.

Lorsque le drapeau est sorti au 41e tour pour signaler que le temps était écoulé, Perez a franchi la ligne d’arrivée, une huitième place méritée au général et un podium de deuxième classe.

Après les deux week-ends intenses, Seb a déclaré : « Les 6 Heures de Spa ont été incroyables, au volant de l’AC Cobra, l’une des rares voitures originales sur la grille, nous avons mené la course pendant environ cinq heures et demie et à la fin nous avons été battus. . C’était un vrai plaisir d’être dans une voiture de course avec une telle provenance et un tel héritage ».

« Estoril s’est bien passé, nous avons passé un bon week-end, c’était une courbe d’apprentissage pour mon père qui est passé de 200 rallyes à environ trois courses sur circuit plus tôt, a pris de la vitesse et a apprécié chaque minute du week-end. »

Ce week-end, Seb Perez troque ses gants de course contre des bottes de rallye, rentre chez lui pour l’action sur les pistes de rallye de Forest of Dean au Wydene Stages Rally dans une Porsche 911 Carrera RS de rallye.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here