Le maire de Gaspé salué en héros en France après avoir sauvé le chef d’orchestre attaqué

Daniel Côté cumule plusieurs titres : maire de Gaspé, président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), préfet de la MRC Côte-de-Gaspé. Ajoutez maintenant le héros international à la liste.

Côté a été félicité pour être intervenu cette semaine dans une confrontation violente entre un passager et le conducteur d’un train à grande vitesse reliant Paris à Saint-Malo.

Dans une entrevue avec CBC Québec AMCôté a déclaré qu’il travaillait en silence dans le train lorsqu’il a vu un passager devenir agressif et crier après le conducteur.

Il a dit que l’homme avait soudainement sauté sur le chef d’orchestre et avait commencé à le frapper. À un moment donné, a-t-il dit, l’homme a mis ses mains autour du cou du chef d’orchestre et a semblé prêt à l’étrangler.

Côté a dit qu’il ne pouvait pas s’asseoir et regarder.

« Beaucoup de gens voyaient le [altercation]personne n’est venu aider l’employé du train, alors je l’ai fait », a-t-il déclaré.

Poussé par une poussée d’adrénaline, dit Côté, il est intervenu et a réussi à maîtriser l’homme en quelques secondes. Les médias français ont repris l’histoire, affirmant que l’hôte avait remercié Côté et lui avait offert une boisson gratuite pendant son voyage.

Une sorte d’homme de la Renaissance, Côté dit avoir utilisé une partie de la formation qu’il a eue en tant que pompier volontaire qui pratique également le judo dans ses temps libres qu’il a laissés d’être un politicien municipal.

Il a dit qu’à la fin, l’agresseur s’était excusé et était descendu du train.

Côté a dit qu’il était sorti indemne du combat, mais il ne pouvait pas garantir la même chose pour l’autre garçon.

READ  Olena Zelenska remercie la Première Dame lituanienne, reine de Belgique, pour son aide aux Ukrainiens

« Peut-être que le passager a mal au bras, mais c’est son problème », a-t-il ri.

Côté était réticent à parler aux journalistes et à ce que son histoire soit révélée car il a dit qu’il faisait simplement son devoir civique en intervenant dans l’attaque.

Cela n’a pas empêché certains élus locaux comme le maire de Québec, Bruno Marchand, de lui rendre hommage pour sa bravoure.

« Je voudrais souligner le courage de [Daniel Côté] pour cet acte héroïque ! », a-t-il déclaré vendredi dans un post sur Twitter.

« Bravo Daniel, un acte nécessaire qui représente le courage des Québécois, même en France ».

Le premier ministre François Legault a également félicité Côté pour son courage sur Twitter.

Malgré ce que cela peut paraître, le maire n’est pas en France pour exercer ses talents de judoka (un judoka) mais pour des discussions officielles sur le changement climatique pour l’UMQ.

Il a dit qu’il était heureux que l’hôte soit en sécurité et heureux de retourner à sa mission d’origine.

« Aider les gens est intrinsèque pour moi », a-t-il déclaré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here