Le Maroc obtient le soutien de l’Afrique dans le choc de la Coupe du monde avec la France

Son pays est en crise diplomatique avec le Maroc, mais cela n’empêche pas le Tunisien Wissam Sultani de soutenir la première équipe arabe ou africaine à atteindre une demi-finale d’une Coupe du monde de football.

LIRE | Le Maroc lance des vols supplémentaires pour les fans ravis de la Coupe du monde

« Il n’y a pas de politique sur le terrain. Soutenir un pays arabe, quel qu’il soit, est un must quand il s’agit de cette étape d’un tournoi », a déclaré Sultani, un marchand de légumes de 41 ans à Tunis, la capitale de la nation nord-africaine. .

« Le football rassemble les gens, mais la politique les divise. »

Les « Lions de l’Atlas » du Maroc, qui ont battu le Portugal pour atteindre le dernier carré samedi, affronteront mercredi l’ancienne puissance coloniale française.

Ils auront le soutien de nombreux fans à travers l’Afrique et le monde arabe.

Trois équipes africaines – le Cameroun, le Ghana et le Sénégal – ont atteint les quarts de finale depuis 1990, mais le Maroc est le premier à atteindre les demi-finales.

Sultani est l’un des nombreux Tunisiens à soutenir l’équipe, sans se soucier d’une impasse diplomatique entre leurs deux gouvernements sur le territoire contesté du Sahara occidental.

Le Maroc a retiré son ambassadeur de Tunis en août après que le président tunisien Kais Saied ait accueilli le chef du Front Polisario, qui revendique l’indépendance du Sahara occidental.

READ  Le Canadien Lucas Cavallini marque un penalty gagnant à la 95e minute lors du dernier match de préparation contre le Japon

Le Maroc, qui a qualifié l’acte de Saied d' »hostile », considère la région désertique riche en minéraux comme une partie souveraine de son territoire.

« Les problèmes politiques cessent quand le match commence », a déclaré Hamza Ayari, 35 ans, marchand de citrons à Tunis. « L’important est de voir l’équipe arabe gagner. »

Dans une rue voisine de Tunis, un magasin de sport joue des chansons folkloriques marocaines pour attirer les clients, et le maillot rouge de l’équipe marocaine est le point culminant de l’affichage.

Les médias tunisiens ont salué avec enthousiasme la victoire du Maroc sur le Portugal.

« Le règne du courage a encore frappé en éliminant le Portugal après l’Espagne », écrit le journal La Presse.

LIRE | Les étoiles sont alignées pour que Messi soulève la Coupe du monde, déclare Ibrahimovic

Même dans l’Algérie rivale du royaume, qui n’a pas réussi à se qualifier pour le tournoi, de nombreuses victoires marocaines ont célébré.

Les médias officiels sont restés silencieux, mais la presse privée a fait l’éloge de l’équipe.

« Les Lions de l’Atlas ont pu compter sur une défense de fer pour atteindre les demi-finales. Solidité et efficacité, les ingrédients du succès », écrit le journal algérien Reporters.

Le fonctionnaire d’Alger Salim, 45 ans, a déclaré que les Marocains et les Algériens « ne sont pas conscients des différences politiques » entre leurs gouvernements.

« Les Algériens sont avec l’équipe marocaine », a-t-il déclaré, notant que les deux pays d’Afrique du Nord abritaient des Berbères.

Le sociologue tunisien Mohamed Jouili ​​​​a fait valoir que le soutien au Maroc à travers l’Afrique du Nord est en partie dû à une histoire commune du colonialisme français.

Les supporters arabes ont également soutenu le Maroc alors que ses joueurs hissaient le drapeau palestinien, bien que Rabat ait normalisé ses relations avec Israël en décembre 2020.

Au Sénégal, Rabat est souvent accusé d’abus contre les migrants africains voyageant vers l’Europe à travers le Maroc.

Mais le président sénégalais Macky Sall – qui dirige également l’Union africaine – a salué la qualification « historique » de l’équipe pour la demi-finale.

La figure de la société civile Alioune Tine a également exhorté les Sénégalais à soutenir l’équipe et à arborer des drapeaux marocains.

« Amener la Coupe du monde en Afrique est désormais proche de la réalité », a-t-il écrit sur Twitter.

Au Nigeria, la star nationale Jay-Jay Okacha, qui a joué pour le Paris Saint Germain, a déclaré « l’équipe de France est dominée par des joueurs qui ont leurs racines en Afrique, mais l’Afrique sera fermement derrière le Maroc pour les vaincre et se rendre en finale du Coupe du monde ».

Ce sentiment atteint l’Afrique du Sud, qui n’a pas réussi à dépasser la phase de groupes lorsqu’elle a accueilli le tournoi en 2010.

« Je suis devenu un grand supporter des Lions de l’Atlas », a déclaré le jeune supporter Monthati Molosankwein à Johannesburg.

READ  Récapitulatif ATP : Félix Auger-Aliassime s'est écrasé au Maroc

« Même s’ils n’ont que peu d’occasions contre la France tenante du titre, rien n’est impossible. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here