Le PDG de SocGen s’attend à ce que la croissance des bénéfices en 2022 soit plus modérée

Le PDG de Société Générale, Frédéric Oudea, assiste à la conférence annuelle d’Euronext à Paris, en France, le 14 janvier 2020. REUTERS/Benoit Tessier

PARIS, 17 octobre (Reuters) – La banque française Société Générale SA (SOGN.PA) devrait connaître une croissance « plus modérée » de ses résultats en 2022 par rapport à l’année en cours, a déclaré dimanche son PDG Frédéric Oudea.

Dans une interview à l’hebdomadaire Journal du Dimanche, Oudea a qualifié 2021 d’année atypique, citant un coût du risque très bas, reflétant des provisions contre les créances douteuses, un fort rebond économique post-pandémique et un flux d’épargne vers des investissements plus dynamiques.

« L’année prochaine sera sans aucun doute une année de croissance plus modérée », a déclaré Oudea.

La SocGen, troisième prêteur français coté, a annoncé cette semaine qu’elle supprimerait 3 700 emplois entre 2023 et 2025 lors de la fusion de son réseau de vente au détail avec celui de son unité Crédit du Nord, mais a ajouté qu’il n’y aurait pas de licenciements forcés. en savoir plus

Pour renforcer sa rentabilité et sa solvabilité financière, la banque a restructuré ses opérations ces dernières années, notamment en cédant des actifs en Europe centrale et orientale et en recentrant ses activités de banque de financement et d’investissement.

Reportage de Sybille de La Hamaide et Matthieu Protard ; édité par Jonathan Oatis

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  IDENTIFIANT. Vie : VW dévoile un petit SUV électrique abordable destiné aux primo-accédants

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here