Le régulateur français de l’énergie ne prévoit pas de problèmes d’approvisionnement en gaz – Marchés

PARIS : La France ne devrait avoir aucun problème d’approvisionnement en énergie, a déclaré mercredi le chef de l’organisme de régulation CRE du pays, ajoutant que les demandes d’attention des utilisateurs étaient normales.

Auparavant, l’Allemagne avait déclaré une « alerte précoce » d’une éventuelle urgence dans l’approvisionnement en gaz, destinée à se préparer au risque de perturbation ou de perturbation des flux en provenance de Russie.

« Tout ira bien, les stockages de gaz sont bien remplis, nous passerons l’hiver », a déclaré le président de la CRE, Jean-François Carenco, à la télévision française BFM.

L’annonce de l’Allemagne est le signe le plus clair que l’Union européenne se prépare à des ruptures d’approvisionnement après avoir imposé des sanctions à la Russie pour l’invasion de l’Ukraine.

Cette décision intervient alors que Moscou prévoit d’introduire un nouveau mécanisme pour transférer le paiement de son gaz en roubles, et la Commission européenne a déclaré qu’elle travaillerait en étroite collaboration avec les pays de l’UE pour se préparer à d’éventuels problèmes d’approvisionnement.

Laurence Poirier-Dietz, patronne du principal opérateur français de distribution de gaz naturel GRDF, a déclaré au journal Les Echos que le pays se prépare à une éventuelle rupture des approvisionnements liés à la Russie l’hiver prochain.

« En cas de suspension totale ou partielle des importations de gaz depuis la Russie, ce qui serait sans précédent, le GRDF est prêt à prendre des mesures exceptionnelles pour réduire la consommation (…) », aurait-il déclaré.

GRDF distribue chaque jour du gaz naturel à plus de 11 millions de clients pour le chauffage, la cuisson, la mobilité et les process industriels.

READ  Le Français Sarkozy est de nouveau jugé pour financement de campagne illégal

Parmi ces clients, seuls les grands clients industriels ou les centres commerciaux seraient invités à réduire leur demande si nécessaire, a précisé Mme Poirier-Dietz. Les clients privés, les services publics et les militaires seraient exemptés de ce déménagement.

Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré à la radio Europa 1 que la France se prépare à « tous les scénarios possibles », y compris l’arrêt par la Russie des exportations de gaz vers l’Europe.

« Nous devons travailler sur des solutions d’urgence au cas où cette décision serait prise, même si ce n’est pas le scénario central », a-t-il déclaré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here