Le voyage de 129 ans touche à sa fin alors que la France rend les trésors du Bénin | Amusant

Par SYLVIE CORBET et THOMAS ADAMSON Associated Press

PARIS (AP) – Dans une démarche aux ramifications potentielles pour d’autres musées européens, la France montre 26 artefacts de l’ère coloniale pillés pour la dernière fois avant de les restituer au Bénin – une décision des autorités de ce pays d’Afrique de l’Ouest qualifiée d' »historique ».

Les statues anthropomorphes en bois, les trônes royaux et les autels sacrés ont été volés par l’armée française il y a 129 ans. Les Français auront un dernier avant-goût des objets, de la collection dite « Trésors d’Abomey », au musée du quai Branly-Jacques Chirac du mardi au dimanche.

Calixte Biah, conservateur du Musée d’histoire de Ouidah, au Bénin, où les artefacts seront exposés pour la première fois, a déclaré que l’occasion était historique.

« Ils ont été retirés de leur contexte historique pendant plus d’un siècle. Et quand vous regardez la qualité globale de chacun de ces artefacts, vous vous rendez compte que… il y avait de grands artistes », a-t-il déclaré à l’Associated Press.

Le Bénin fonde un nouveau musée à Abomey, financé en partie par le gouvernement français, qui abritera à terme les œuvres.

Le président Emmanuel Macron a suggéré que la France doit maintenant réparer les torts du passé, prononçant un discours historique en 2017 dans lequel il a déclaré qu’il ne pouvait plus accepter « qu’une grande partie du patrimoine culturel de nombreux pays africains réside en France ». Il a établi une feuille de route pour le retour des trésors royaux pris à l’époque de l’empire et de la colonie.

READ  Félix court pour l'histoire; Les Américains recherchent plus d'or en basket-ball

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here