Le WTTC s’attend à ce que les voyages et le tourisme contribuent avec 8,6 billions de dollars à l’économie mondiale en 2022

En 2019, avant le déclenchement de la pandémie de coronavirus et les interdictions mondiales qui ont été imposées dans le but d’arrêter sa propagation, le secteur des voyages et du tourisme a généré près de 9,2 billions de dollars pour l’économie mondiale.

Dans un communiqué de presse publié par le Conseil mondial du voyage et du tourisme, sa présidente et chef de la direction, Julia Simpson, a déclaré que le secteur mondial du voyage et du tourisme avait subi d’énormes pertes au cours des deux dernières années.

« 2022 est sur le point de connaître une forte reprise si les gouvernements continuent d’ouvrir et de supprimer les restrictions de voyage. Notre secteur pourrait récupérer plus de 58 millions d’emplois et générer 8,6 billions de dollars, ce qui stimulerait la reprise économique dans le monde. Alors que les gens recommencent à voyager, les gouvernements doivent mettre en œuvre des règles simplifiées, y compris des solutions numériques», a-t-elle noté, ajoutant que l’avenir du voyage devrait être sans contact tout en garantissant la sécurité de tous les voyageurs.

Des recherches récentes du WTTC ont montré que la contribution du secteur mondial des voyages et du tourisme à l’économie mondiale pourrait atteindre 8,6 billions de dollars cette année, soit seulement 6,4 % de moins que les niveaux d’avant la pandémie.

La même chose montre également que les mesures COVID-19 imposées dans le but de prévenir la propagation des infections ont amené le secteur à un arrêt presque complet, ce qui a entraîné une baisse de 49,1 % de la contribution du secteur à l’économie mondiale, ce qui en Le «langage monétaire» se traduit par une perte de près de 4,5 billions de dollars rien qu’en 2020.

READ  Après Covid-19, la Chine pourrait devenir plus rapidement la plus grande économie du monde

La recherche affirme également que si la vaccination de la population mondiale se poursuit au même rythme cette année, 58 millions de nouveaux emplois dans le secteur pourraient être créés d’ici la fin de l’année, portant le total des emplois dans le secteur à 330 millions, soit seulement un pour cent. en dessous des niveaux pré-pandémiques, et 211,5 % de plus qu’en 2020, rapporte SchengenVisaInfo.com.

Les données montrent qu’en 2019, le secteur a généré 10,4 % du PIB mondial et plus de 330 millions d’emplois. Selon le WTTC, pour atteindre des niveaux proches de la pré-pandémie cette année, les gouvernements du monde entier doivent continuer à travailler pour vacciner davantage de personnes, y compris avec des rappels, tout en permettant aux voyageurs entièrement vaccinés de se déplacer librement sans les obliger à se tester avant le départ ou à l’arrivée.

Auparavant, SchengenVisaInfo.com avait signalé que les organismes mondiaux du tourisme ACI EUROPE et International Air Transport Association (IATA) avaient exhorté les gouvernements à lever les restrictions et à permettre les voyages internationaux en utilisant des solutions numériques permettant aux voyageurs de tester leur statut rapidement, en toute sécurité et simplement.

L’Italie, la France et le Portugal sont les trois pays qui ont subi une lourde perte dans le secteur du tourisme en raison de la pandémie. Au Portugal, près de 92 000 personnes travaillant dans le secteur du voyage et du tourisme ont perdu leur emploi l’année dernière.

Le secteur français des voyages et du tourisme a également perdu 138 000 emplois, ce qui représente une réduction de 10,5 % dans le secteur. On pense que 219 000 autres travailleurs sont restés sans emploi au second semestre 2021. L’Italie est le troisième pays qui a révélé que 263 000 emplois liés au tourisme avaient été supprimés à la fin de 2021. 2020.

READ  Les pays « quad » s'entendent sur des chaînes d'approvisionnement de puces électroniques sécurisées

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here