L’Egypte et le Belge John Cockerill réfléchissent à la coopération dans le domaine de l’hydrogène et de l’énergie verte

finances arabes: Le ministère égyptien de l’électricité envisage des opportunités d’investissement avec la société belge John Cockerill dans l’énergie, principalement les énergies renouvelables et l’hydrogène vert, a annoncé le ministère dans un communiqué le 10 mai.e.

Cela intervient en marge d’une rencontre entre le ministre de l’Electricité Mohamed Shaker et le PDG de John Cockerill, Jean Luc Maurange.

Au cours de la réunion, les deux parties ont discuté de plans de coopération mutuelle dans les domaines de l’électricité, des énergies nouvelles et renouvelables et de l’hydrogène vert.

La stratégie égyptienne vise à augmenter la contribution des énergies renouvelables au mix énergétique à 42% d’ici 2035 et à diversifier les sources de production d’énergie, a noté Shaker.

Il a également rappelé que le gouvernement a pris des mesures importantes pour encourager la participation du secteur privé dans les projets d’énergie nouvelle et renouvelable, ce qui se traduit par des coûts énergétiques compétitifs pour les projets d’énergie solaire.

En outre, le ministère a signé une série de protocoles d’accord (MoU) avec des entreprises mondiales pour lancer les études nécessaires de projets pilotes pour la production d’hydrogène vert en Égypte et la possibilité d’exporter la production, a-t-il déclaré.

Il a également souligné le protocole d’accord signé avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en vertu duquel l’institution financière internationale soutient la production d’hydrogène vert en Égypte avec une subvention pour financer les travaux de conseil nécessaires à la définition de la stratégie nationale pour l’hydrogène.

Il convient de noter que la BERD a récemment annoncé qu’elle avait accordé un prêt de 4,8 millions de dollars à Intro Sustainable Resources (Intro-SR) et Intro Solar en Égypte pour soutenir la transition énergétique verte au sein du pays d’Afrique du Nord.

READ  Un chercheur belge a reçu une subvention pour le modèle cellulaire de CMT1A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here