L’Egypte s’empare d’un navire jamais livré dans le canal de Suez et demande une compensation

LE CAIRE – L’Egypte a saisi le porte-conteneurs le mois dernier bloqué le canal de Suez, a déclaré mardi le propriétaire du navire, au milieu d’un différend combien de compensation le pays est dû après la fermeture d’une semaine du cours d’eau.

Cette décision augmente la pression sur le propriétaire japonais d’Ever Given pour qu’il négocie un accord qui, selon les autorités égyptiennes, devrait coûter environ 1 milliard de dollars en dommages au canal et perdre des affaires, le navire bloqué bloquant une artère critique pour le commerce mondial.

L’armateur Shoei Kisen Kaisha Ltd. a déclaré que le gestionnaire de la voie navigable avait saisi Ever Given après avoir obtenu une ordonnance d’un tribunal égyptien, comparant cette décision à une arrestation. «Ils nous parlent encore. Nous allons donc continuer les négociations sur l’indemnisation », a déclaré Ryu Murakoshi, un porte-parole de la société. Il a refusé de divulguer le montant en discussion.

Oussama Rabie, président de l’Autorité du canal de Suez, a déclaré à la télévision publique qu’il exigeait le paiement des coûts de l’opération de sauvetage, des dommages aux berges du canal et des pertes de revenus. L’ordonnance du tribunal de saisie indique que les propriétaires du navire n’ont pas payé 900 millions de dollars, selon les médias d’État égyptiens.

“Ils ne veulent rien payer”, a déclaré Rabie à propos des propriétaires japonais. Il a nié à plusieurs reprises la responsabilité de l’Égypte dans cet incident.

READ  VIDÉO - De Wuhan à New York, les plus belles images du passage à 2021

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here