Leo: Depuis qu’il est devenu le nouveau showmaster, des internautes malveillants le ciblent. Ces détracteurs anonymes s’en moquent vaguement de lui sur les réseaux sociaux et l’accusent d’être «prétentieux». Mais le nouveau maître n’a pas l’intention de le laisser partir.

Le 31 août 2020, un nouveau maestro a pris le contrôle des Twelve Coups de midi. Il s’agit de Léo, 20 ans, originaire de la Manche. Le candidat a immédiatement attiré l’attention du public. En seulement dix apparitions, il a obtenu une étoile mystérieuse. Et dans son 17e numéro, il a récolté un joli jackpot de près de 90 000 euros. De quoi rendre les gens envieux!

Il a remporté le bac avec une moyenne de 19,84!

Léo étudie les sciences politiques à l’université. Cette petite fissure aurait en moyenne 19,84 / 20 dans le bac. Et s’il était motivé pour participer à ce jeu télévisé, c’est lorsqu’il a vu Paul, l’ancien candidat qui s’est hissé au rang de 3e meilleur joueur de l’histoire des Douze Coups du Midi! “C’est quand je l’ai vu que je me suis dit qu’à 20 ans on pouvait gagner dans ce match, Dit-elle TV-Loisirs. J’ai commencé à réviser sur les sites de quiz, principalement, pour progresser. Mais ensuite je lis toujours beaucoup«, Expliqua Leo.

Leo: Chaque jour face à un flot de blagues sur Internet

Sur les traces de Paul, Leo bluffe tout le monde journée un peu plus que des spectateurs et accueille Jean-Luc Reichmann. Ce n’est qu’ici que cela suscite la jalousie même auprès de certains internautes. Chaque jour sur Internet, il est confronté à un flot de railleries qu’il tente désormais d’ignorer.

Les messages que je reçois sont positifs. J’ai regardé un peu ce qui se disait sur les réseaux sociaux, au début, là où il y avait des critiques. Aujourd’hui je les regarde moins, je sais quelles critiques me sont adressées. Ce sont les mêmes personnes qui me blâment tous les jours. Il n’y a pas besoin de se blesser stupidement », Confie Jean-Luc Reichmann.

READ  La mort de Chadwick Boseman rappelle les dangers du cancer colorectal

C’est la deuxième année »!

Et la raison de toutes ces attaques, Leo le sait bien. ” Il y a quelques jours, je portais un T-shirt qui disait «appelle-moi Dieu». Ou nous décidons de penser que c’est auto-dépréciant – et c’est le cas! -, ou nous disons ‘c’est flippant’“.

L’élève est surpris que nous prenions la blague de première année. ” Nous savons que lorsque nous portons une chemise qui dit “appelez-moi Dieu”, vous pouvez obtenir ce genre de des reproches, avant de conclure: “C’est une chemise que j’ai achetée pour m’amuser. C’est la deuxième année. Aussi, je l’ai porté le lendemain du jour où j’ai trouvé l’étoile mystérieuse, avec un coup de chance“, Argumenta-t-il sur le plateau. Est-ce que cette méchanceté gratuite prendra fin? Quoi qu’il en soit, Léo décida de ne plus s’en soucier.