LONDRES – Les actions européennes devraient ouvrir plus bas jeudi alors que les marchés mondiaux réagissent à une forte liquidation à Wall Street mercredi.

Le FTSE de Londres a ouvert 56 points en baisse à 6515, le DAX allemand 76 points à 13 569, le CAC 40 en France en baisse de 31 points à 5430 et le FTSE MIB en Italie 164 points en baisse à 21 497. selon IG.

Les marchés européens semblent prêts à ouvrir à la baisse après le crash de Wall Street lors de la session précédente au milieu des craintes d’une augmentation des échanges spéculatifs.

Il y a eu de lourdes pertes mercredi, le S&P 500 et le Dow ayant connu leur pire journée depuis octobre, la frénésie des achats spéculatifs sur des actions fortement vendues à court terme ayant tenu les investisseurs au courant. Certains craignent que la compression des fonds spéculatifs ne soit forcée de réduire leurs avoirs pour lever des liquidités.

Le volume des transactions a explosé lors de la session précédente, 23,7 milliards d’actions ayant changé de mains, marquant la journée de négociation la plus lourde depuis au moins 2007.

Les contrats à terme sur actions américaines sont restés inchangés dans les échanges de nuit de mercredi, mais les actions d’Asie-Pacifique ont chuté jeudi après le krach de Wall Street.

Par ailleurs, le Forum économique mondial se poursuit jeudi avec le Premier ministre indien Narendra Modi s’adressant au sommet, qui se tiendra en ligne plus tard dans la journée.

Les revenus en Europe proviennent de Diageo, easyJet, STMicroelectronics et Bankia et les données publiées incluent le taux de chômage espagnol au quatrième trimestre, les ventes au détail de l’Irlande et de la Suède en décembre et la confiance des fabricants italiens et néerlandais en janvier.

READ  L'euphorie de Wall Street éclipsée par les émeutes à Washington

– Yun Li de CNBC a contribué à ce rapport de marché.