La ville de La Nouvelle-Orléans a fermé plusieurs bars au cours du week-end qui enfreignaient les restrictions du COVID-19. Le Bureau des affaires et des services externes de la Nouvelle-Orléans a tenu une conférence de presse lundi pour fournir plus d’informations sur la situation. Selon Peter Bowen, directeur du Bureau des entreprises et des services externes, les bars qui ont été fermés sont tenus de présenter un plan sur la façon dont leurs entreprises se conformeront aux directives COVID-19 et comment ils aborderont le contrôle des foules. Bowen a déclaré que la ville avait transmis ses conclusions à l’ATC. L’ATC peut prendre ses propres mesures supplémentaires telles que la révocation des licences d’alcool. Cadi Corner (2802 Cherry St.), TJ Quills (7600 Maple St.), The District (711 Tchoupitoulas St.) et The Red Eye (852 S. Peters St.) ont tous fermé le vendredi soir. Le samedi soir, le restaurant gastronomique Si ‘Nai (5750 Hayne Blvd), le Fifth Quarter Sports Lounge & Courtyard (5746 Hayne Blvd) et le G7 Event Hall (7124 Downman Road) ont été fermés. Selon un communiqué de presse de la ville, dans certains cas, les entrées des bars ont été bloquées et des clients démasqués ont été servis après 23 heures de fermeture. Bowen a déclaré qu’il s’agissait d’un risque d’incendie et qu’il causait plus de danger au-delà des préoccupations relatives au COVID-19. Selon Bowen, ces bars resteront fermés jusqu’à ce que l’ATC renvoie ses résultats sur la possibilité ou non de continuer à servir de l’alcool. La Nouvelle-Orléans est dans une phase 2 modifiée depuis fin janvier. De nouvelles restrictions ont été annoncées hier avant Mardi Gras.

READ  Des entrepreneurs britanniques mettent en garde contre des «difficultés importantes» dans les ports britanniques | Affaires

La ville de La Nouvelle-Orléans a fermé plusieurs bars au cours du week-end qui enfreignaient les restrictions du COVID-19.

Le Bureau des affaires et des services externes de la Nouvelle-Orléans a tenu une conférence de presse lundi pour fournir plus d’informations sur la situation.

Selon Peter Bowen, directeur du Bureau des entreprises et des services externes, les bars qui ont été fermés sont tenus de présenter un plan sur la façon dont leurs entreprises se conformeront aux directives COVID-19 et comment ils aborderont le contrôle des foules.

Bowen a déclaré que la ville avait transmis ses conclusions à l’ATC. L’ATC peut prendre ses propres mesures supplémentaires telles que la révocation des licences d’alcool.

Cadi Corner (2802 Cherry St.), TJ Quills (7600 Maple St.), The District (711 Tchoupitoulas St.) et The Red Eye (852 S. Peters St.) ont tous fermé le vendredi soir.

Le samedi soir, le restaurant Si’Nai Gourmet (5750 Hayne Blvd), le Fifth Quarter Sports Lounge & Courtyard (5746 Hayne Blvd) et le G7 Event Hall (7124 Downman Road) ont été fermés.

Selon un communiqué de presse de la ville, dans certains cas, les entrées des bars ont été bloquées et des clients démasqués ont été servis après 23 heures de fermeture.

Bowen a déclaré qu’il s’agissait d’un risque d’incendie et qu’il causait plus de danger au-delà des préoccupations relatives au COVID-19.

Selon Bowen, ces bars resteront fermés jusqu’à ce que l’ATC renvoie ses résultats sur la possibilité ou non de continuer à servir de l’alcool.

La Nouvelle-Orléans est dans une phase 2 modifiée depuis fin janvier.

READ  La Chine signale 380 cas au sud de Pékin

De nouvelles restrictions ont été annoncées hier avant Mardi Gras.