Pour lutter contre la progression de l’épidémie de coronavirus en France, les hôpitaux publics de Marseille déploieront progressivement l’ouverture de nouveaux lits pour accueillir les patients, et la ville de Rennes prolongera le port du masque à partir de jeudi. .

La France a enregistré 2 088 nouvelles hospitalisations ces sept derniers jours, dont 358 en réanimation, selon Santé publique France ce mardi. Lundi ce “Bilan glissant” Il y a eu 1 898 nouvelles hospitalisations sur une période de sept jours, dont 326 en soins intensifs.

  • “Des décisions difficiles” dans les jours à venir

Le gouvernement “Il sera contraint de prendre une série de décisions difficiles” “Dans un délai de huit à dix jours au plus tard”, a estimé mercredi 9 septembre le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, décrivant“Inquiétant” le niveau de l’épidémie de Covid-19 en France.

“On peut être faussement rassuré” parce que la circulation accrue du virus a “Peu d’impact actuel” sur le système de santé, mais il peut y avoir “Une augmentation très rapide et exponentielle dans une seconde phase”, a-t-il averti lors d’une conférence de presse en ligne, notant ” en particulier “ la situation de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Lisez le décryptage: des experts inquiets de la progression «exponentielle» du virus en France
  • Distribution de nouveaux lits dans les hôpitaux publics de Marseille

Les responsables des hôpitaux publics de Marseille ont annoncé mercredi 9 septembre le déploiement progressif de nouveaux lits pour faire face à l’augmentation des cas de Covid-19 et dans le même temps maintenir la prise en charge des autres patients. Dix-sept lits supplémentaires seront distribués “Dans les quinze ou vingt prochains jours” en soins intensifs et en soins intensifs, et neuf lits post-urgence, face à l’épidémie qui “Ça progresse de jour en jour”, a déclaré Jean-Olivier Arnaud, directeur général des Hôpitaux universitaires de Marseille (AP-HM). Une dizaine de lits seront également ouverts en post-urgence et pour la prise en charge des patients Covid qui ne nécessitent pas de réanimation, a ajouté M. Arnaud, précisant que ces ouvertures se feront à travers le recrutement ou la formation de soignants supplémentaires.

READ  la grande préoccupation des Français

Au 9 septembre, 107 patients Covid ont été admis à l’AP-HM, dont 23 en réanimation, contre 21 et 3 le 14 août, ont indiqué les hôpitaux publics de Marseille. La capacité maximale des hôpitaux de Marseille est “Non atteint”Les responsables de l’AP-HM ont rappelé, exhortant les patients à continuer à se rendre à l’hôpital pour des soins de routine et programmés et en s’assurant qu’il n’y avait pas “Aucune contamination interne de l’AP-HM”

Article réservé à nos membres Lire aussi Covid-19: le gouvernement a réussi la forte progression de l’épidémie en France
  • Portez le masque complet à Rennes à partir de jeudi

Devant de “Accélération rapide” de la circulation du virus dans la métropole rennaise, l’utilisation du masque sera prolongée à partir de jeudi, ont annoncé mercredi la préfecture de Rennes Métropole. Ce sera obligatoire “Partout sur la commune de Rennes” à la“Sauf dans certaines zones peu peuplées”. Les cyclistes et les joggeurs seront exemptés, explique Nathalie Appéré, présidente de Rennes Métropole.

De plus, d’ici quelques jours, les bars doivent fermer dans l’heure au plus tard. Les bars et restaurants seront également encouragés à ouvrir des registres pour faciliter la recherche de cas de contact.

En Ille-et-Vilaine, le taux d’incidence des cas positifs au Covid-19 a triplé depuis le 20 août pour atteindre 68 cas pour 100 000 habitants, “Au-delà du seuil d’alerte fixé au niveau national à 50/100 000”Anne-Briac Bili, de l’agence régionale de santé (ARS), a expliqué lors d’une conférence de presse. Mercredi à Rennes et sa métropole (43 communes), ce taux a atteint 93 cas pour 100 000 habitants. Lundi ils étaient de 84,3 / 100 000, a indiqué Michèle Kirry, préfet de la région Bretagne.

READ  Covid-19 en France: quels sont les 53 départements en situation de vulnérabilité modérée ou élevée?

Notre sélection d’articles sur les coronavirus

Le monde avec l’AFP