Les métiers dans le secteur économique qu’il faut privilégier

Vous êtes un jeune diplômé et vous recherchez un emploi qui vous permet de faire valoir vos compétences acquises durant votre cursus. Ou bien, vous êtes au chômage et vous souhaitez trouver un travail qui correspond à votre profil. Sachez qu’en France, le secteur économique regorge actuellement d’offres d’emploi dont certaines pourraient répondre à vos attentes. Si le choix entre divers métiers dans ce secteur se présente à vous, lesquels devez-vous privilégier ? Nous y répondons dans cet article.

Qu’est-ce que le secteur économique ?

Un secteur économique est un regroupement d’entreprises qui produisent ou commercialisent les mêmes biens ou qui proposent les mêmes services. Il comprend trois principaux secteurs à savoir le secteur primaire, secondaire et tertiaire. Le secteur primaire rassemble toutes les activités ayant pour finalité l’exploitation des ressources naturelles comme la pêche, l’agriculture, l’exploitation forestière et minière.

Quant au secteur secondaire, il rassemble les activités de transformation de matières premières provenant du secteur primaire. Ce sont notamment les activités de construction et les industries manufacturières.

Pour ce qui est du secteur tertiaire, il regroupe les activités liées aux services marchands comme le transport, le commerce, les différentes activités financières, l’immobilier, la communication, l’information, etc. Il comprend également le tertiaire non marchand comme l’enseignement, l’administration publique, etc.  Si telle est la définition du secteur économique, voyons maintenant les métiers à privilégier dans ce secteur.

Si vous souhaitez postulez pour l’un des secteurs suivants, vous devez avoir une candidature parfaite. Voici un site qui vous propose plusieurs exemples de candidatures à privilégier.

READ  L'ambassade des Philippines en Belgique a été temporairement fermée après qu'un travailleur a trouvé positif au COVID-19

Les métiers de l’agriculture

En France, les chefs d’exploitation en agriculture recrutent annuellement environ 35 000 nouveaux travailleurs à temps plein. Les postes requièrent généralement des diplômes de bac professionnel, d’un BTS agricole ou  un CAP agricole au minimum. Pour décrocher un poste d’exploitant agricole, il est indispensable d’avoir un DTSA. En outre, pour pouvoir exercer dans le secteur des grandes cultures, il est désormais requis de détenir certaines connaissances techniques et économiques assez élevées.

Une autre raison de privilégier les métiers de l’agriculture est le manque de main-d’œuvre. Des postes comme agent d’élevage, agent viticole, etc. sont régulièrement à pourvoir. La France étant au premier rang mondial de la production de vin, ce secteur reste toujours prometteur. Il recrute constamment des tractoristes (conducteurs de tracteurs) ainsi que des agents viticoles. Par ailleurs, de nombreux postes à pourvoir dans le secteur du maraîchage peinent à trouver preneur : chefs de culture, agents de cultures légumières. Ils intéressent peu les jeunes diplômés.

Les métiers sur l’énergie

Ces dernières décennies, le secteur de l’énergie a évolué très rapidement comme jamais auparavant. Bien que les énergies fossiles et le nucléaire soient encore les plus privilégiés, l’utilisation des énergies renouvelables gagne de plus en plus de terrain. Elles sont considérées comme les énergies du futur. La transition est déjà en cours et elle promet de générer un grand nombre d’emplois. D’après le CIRED-CNRS, cette transition permettrait la création de 632 000 emplois entre 2015 et 2030. L’éolienne figure parmi les plus prometteurs. De nombreuses entreprises œuvrant dans ce secteur recrutent régulièrement des ingénieurs-chefs de projets pour assurer la coordination des équipes sur le terrain.

READ  Marché | Marché - Barcelone: ​​une rencontre au sommet entre Messi et Koeman est prévue!

En outre, le secteur de l’énergie recrute aussi bien chez les seniors que chez les jeunes diplômés. Quant aux sociétés pétrolières et nucléaires, elles s’intéressent davantage aux profils experts tels que des ingénieurs hautement qualifiés en contrôle de commande, en démantèlement, etc.

Sachez également que travailler dans le secteur de l’industrie comprend de nombreux avantages, notamment les primes, les congés payés, le treizième mois, etc. Ils sont nettement plus intéressants par rapport à ceux dans d’autres secteurs. En effet, les salariés y sont très bien traités et rémunérés étant donné le manque de main-d’œuvre. Ils peuvent bénéficier de formations leur permettant d’évoluer régulièrement, surtout pour ceux qui travaillent dans les grandes sociétés.

Les métiers de l’industrie

Les métiers de l’industrie sont à privilégier, car le secteur recrute massivement. En effet, jusqu’en 2025, 250 000 demandeurs d’emploi pourront travailler dans les différentes entreprises industrielles. Les profils recherchés vont du CAP au titulaire du diplôme d’ingénieur, et ce dans des domaines variés. Parmi les postes proposés figurent ceux qui correspondent davantage aux compétences des jeunes : spécialiste en technologie virtuelle, data scientiste, roboticien, expert en 3D, programmeur industriel, etc. Pour ce qui est des salaires dans le secteur de l’industrie, ils sont supérieurs de 25 % par rapport aux autres domaines du secteur privé. De plus, la rémunération est supérieure à la moyenne pour les apprentis qui suivent des formations au sein de l’industrie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here