Les nageurs belges ont dû se battre contre leur fédération pour assurer leur place aux Championnats du monde

Les nageurs belges ont dû se battre contre leur fédération nationale pour gagner une place aux Championnats du monde en petit bassin 2022 la semaine prochaine à Melbourne, en Australie.

Après que la Fédération belge de natation a publié des critères de qualification stricts en septembre, aucun nageur n’a atteint les nouvelles normes aux Championnats de Belgique deux mois plus tard. Tous les temps de qualification sauf deux étaient plus rapides que les records nationaux, selon le nageur belge de 20 ans Fleur Vermeiren.

Vermeiren a donc intenté une action en justice et le Tribunal arbitral du sport belge a accepté son argument, revenant aux critères de la FINA au lieu des nouvelles normes de la fédération. La décision a noté que la Fédération belge de natation doit publier les nouveaux temps de qualification avant le début de la saison de natation et ne doit pas s’écarter substantiellement des critères antérieurs. L’inversion est également pertinente pour les Championnats du monde 2023, car les nageurs belges auront désormais de meilleures chances de se qualifier pour la rencontre en grand bassin à Fukuoka, au Japon.

La décision a ouvert la porte à Vermeiren pour rejoindre la liste belge des championnats du monde en petit bassin aux côtés de Florino Gaspard, Alisée PisaneEt Valentin Dumont. Pisane était initialement nommé dans l’effectif, mais n’apparaît plus sur les fiches psy du 800m libre ou du 1500m libre.

À sa deuxième participation aux Championnats du monde en petit bassin, Dumont, âgée de 22 ans, devrait nager le 100 m nage libre (53,81), le 200 m nage libre (1: 55,34) et le 400 m nage libre (4: 01,84). Gaspard, 20 ans, a participé au 50 m brasse (29,70) en tant que 10e tête de série ainsi qu’au 100 m brasse (1: 05,45) lors de son deuxième voyage aux Mondiaux en petit bassin. Vermeiren disputera le 50m brasse (30.22) avec Gaspard pour ses débuts mondiaux en petit bassin.

READ  Cricket : le Canadien Saad Bin Zafar entre dans l'histoire du T20

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here