Les théâtres français accueillent 2,1 millions de spectateurs en six jours

Après avoir été fermées pendant plus de six mois, les salles françaises se sont redressées de façon spectaculaire, totalisant 2,1 millions d’entrées en six jours après leur réouverture le 19 mai. Les résultats sont particulièrement forts compte tenu des restrictions actuelles sur les lieux culturels en France, notamment en termes de capacité d’audience. 35% et un couvre-feu à 21h.

S’il n’y a actuellement pas de superproductions américaines dans les salles, le public français a afflué vers des films acclamés par la critique, avec «Bye Bye Morons» d’Albert Dupontel, qui a recueilli sept hochements de tête de César.

Sorti par Gaumont, “Bye Bye Morons” est l’un des nombreux films réédités la semaine dernière, avec “DNA” de Maiwenn à Cannes 2020, “Another Round” de Thomas Vinterberg, “Slalom” de Charlene Favier et “Garçon Chiffon”.

“Demon Slayer: Mugen Train”, le film d’animation japonais qui a pris d’assaut de nombreux marchés, a terminé deuxième derrière le BO français, derrière la comédie décalée de Dupontel. Parmi les autres films à jouer, citons le mélange d’animation / action en direct “Tom and Jerry” et le titre vénitien de Quentin Dupieux “Mandibles”.

Le box-office haussier de la France contraste fortement avec ce qu’il était il y a un an lorsque les cinémas ont rouvert le 22 juin avec “Tenet” de Christopher Nolan.

«En juin 2020, il a fallu 10 jours pour atteindre un million de téléspectateurs après la réouverture des salles, donc ce que nous voyons maintenant est tout simplement génial», déclare Eric Marti de Comscore France. Avec environ 1,6 million de billets vendus du mercredi au dimanche, le BO a chuté de 23% par rapport au nombre d’entrées vendues au cours d’un week-end de mai moyen entre 2015 et 2019 (lorsqu’il n’y a pas de limite de sièges et de couvre-feu), selon Comscore. Lundi, jour férié en France, les admissions ont grimpé en flèche et étaient 200% plus élevées qu’un jour de mai moyen entre 2015 et 2019.

READ  La poursuite de l'or olympique aux États-Unis a démarré lentement mais solidement

Par rapport à d’autres marchés européens clés, la France a également réalisé le meilleur redémarrage des cinémas. Alors que l’Allemagne n’a pas encore rouvert ses cinémas, les revenus en Espagne ont baissé de 72% par rapport à 2019, selon Marti, qui souligne que l’Italie a également baissé d’environ 80%. Le Royaume-Uni s’est mieux comporté, avec un box-office en moyenne de 20 à 30% en dessous des niveaux de mai 2019.

Outre la large offre cinématographique, plusieurs facteurs jouent un rôle dans la performance des salles de cinéma en France. Le pays accueille le plus grand nombre d’écrans par habitant (plus de 6000 écrans en 2019) du continent et se classe traditionnellement comme le plus grand pays de visionnage d’Europe.

La BO de la France devrait à nouveau augmenter lorsque la capacité d’audience sera portée à 65% le 9 juin avant d’être totalement révoquée le 30 juin. Le couvre-feu sera encore repoussé à 23 heures le 9 juin avant d’être entièrement levé le 30 juin. Les sorties attendues de cette semaine incluent «The Father» de Florian Zeller, oscarisé avec Anthony Hopkins et Olivia Colman, et «Promising Young Woman» d’Emerald Fennell avec Carey Mulligan.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here