Lewis Hamilton « gâté » après avoir conduit des voitures parfaites alors que la star de Mercedes se débat

La tentative de Lewis Hamilton de remporter le huitième titre record de F1 a connu un début difficile en 2022, avec Mercedes en retard dans les courses à Bahreïn, en Arabie saoudite et en Australie.

Télécharger une video

Vidéo non disponible

Que s’est-il passé avec Mercedes et peuvent-ils s’en remettre ?

Lewis Hamilton a appris qu’il avait été « gâté » chez Mercedes lors de ses combats jusqu’à présent au cours de la saison 2022 de F1.

Le nouveau règlement technique a marqué le début d’une nouvelle ère en F1, toutes les équipes devant apporter des ajustements majeurs à leurs voitures. C’est Ferrari qui semble s’être mieux adaptée que la plupart, Charles Leclerc ayant remporté deux des trois courses jusqu’à présent.

Hamilton, en revanche, a connu un début difficile avec les Silver Arrows sensiblement en retard sur la Scuderia et Red Bull. Le joueur de 37 ans était également en proie au problème des marsouins, lui et son coéquipier George Russell devant négocier un véhicule W13 instable.

Hamilton a pris la troisième place du podium lors de la première manche à Bahreïn, mais seulement après avoir profité des abandons tardifs de Max Verstappen et Sergio Perez. Une semaine plus tard, en Arabie saoudite, les fans ont été stupéfaits lorsqu’il a été éliminé en Q1.

Il a ensuite terminé 10e de la course, ne gagnant qu’un seul point, avant de terminer quatrième à Melbourne. Il est actuellement cinquième du classement avec 28 points, déjà 43 derrière le leader Leclerc.

Hamilton n’est pas habitué à une situation depuis qu’il a rejoint Mercedes en 2013. L’équipe de Toto Wolff a été championne des constructeurs au cours des sept dernières saisons, avec le champion individuel britannique cinq de ces saisons.

Lewis Hamilton a connu un début de saison difficile
(

Image:

Photo par TPN / GETTY)

Et maintenant, l’ancien pilote de F1 Marc Surer a laissé entendre que Hamilton était trop habitué à être dans une voiture « parfaite ». Il n’est pas non plus surpris d’être actuellement dépassé par Russell.

« Il n’a conduit que des voitures parfaites ces dernières années, il est gâté », a déclaré Surer. Forme1.de . « Russell a l’habitude de rouler vite dans une mauvaise voiture. Lewis n’y est plus habitué. »

Russell a rejoint Williams, où il a conduit une voiture considérée comme non compétitive. Il a pris la deuxième place en Belgique la saison dernière, mais dans une course sous la pluie où seuls deux tours de voiture de sécurité étaient possibles, avec des demi-points attribués par la suite.

Mais Surer ne s’inquiète pas pour Hamilton à long terme. Et il s’attend à ce que les deux compatriotes soient impliqués dans une bataille serrée au fil de la saison.

« En fait, je le pensais [Hamilton] il aurait eu plus de mal contre Russell, notamment en qualifications », a-t-il poursuivi. Mais ce n’est pas long, il n’y a pratiquement pas de différence entre les deux.

« Et dans la course, Hamilton est le point de référence, qui se plaint toujours à la radio, mais d’un autre côté, il donne toujours tout. C’est pourquoi je ne m’inquiète pas pour Lewis. »

Lire la suite

Lire la suite

READ  Haig partage le leadership du Tour de France avec Caruso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here