Pour lui, la porte n’était pas ouverte. Cependant, il a décidé de casser la serrure. Et il a fini par gagner. Jeff Reine-Adélaïde, arrivé à l’Olympique Lyonnais l’année dernière et que le club du Rhône visait à l’avenir, n’a pas eu la patience d’attendre. La jeune communauté, pressée, voulait voir ailleurs. Et Jean-Michel Aulas a cédé: la JRA a été prêtée à Nice lundi soir, pour 500 000 € – plus un bonus de 500 000 € si le club azuréen joue une Champions Cup l’année prochaine – et une option d’achat même. à 25 millions d’euros.

L’été dernier, Reine-Adélaïde a rejoint Lyon pour 25 M €. Un bon choix, sur papier. Des promesses sacrées, des débuts timides et un vol impossible, suite à la rupture du ligament croisé antérieur du genou droit le 15 décembre. Reine-Adélaïde est revenue mais pas suffisamment utilisée par Rudi Garcia, a demandé un changement d’air. Juninho voulait le retenir. Mais il ne pouvait rien faire étant donné la volonté du joueur.

L’OL n’a pas vraiment reconstitué sa trésorerie

Lyon a décidé de lâcher le lest avec les départs programmés de Houssem Aouar, Memphis Depay, voire Moussa Dembelé, enfin c’est l’ancien Angevin de 22 ans qui a pris le départ en premier. Et les trois sont restés, ce que Lyon a salué dans un communiqué. En l’occurrence, Nice (8e de Ligue 1) a réalisé une belle frappe à domicile avec le capitaine des Bleuets.

Autre recrue durement payée qui change d’air: Joachim Andersen. Le défenseur danois est prêté à Fulham pour une saison. Aucune option d’achat. L’Olympique Lyonnais, privé de la Coupe d’Europe, a perdu du poids mais n’a pour l’instant pas rempli ses cartons.

READ  L'OM méconnaissable à Brest?

Enfin, il faut noter l’arrivée surprise du défenseur de l’équipe nationale algérienne et vainqueur de la Coupe d’Afrique 2019, Djamel Benlamri. Il a joué Al Shabab et a été libéré de sa dernière année de contrat. Il s’est inscrit pour un an, plus une autre année facultative.