L’Inde approuve deux vaccins, dont AstraZeneca

La vaccination commencera en Inde. Le pays a autorisé son utilisation, “pour les situations d’urgence”, deux vaccins contre Covid-19, l’un développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford et l’autre par la société pharmaceutique indienne Bharat Biotech, a annoncé dimanche 3 janvier l’autorité de régulation pharmaceutique locale.

Le Premier ministre Narendra Modi a estimé que cette approbation, dans le cadre d’une procédure accélérée, était “un tournant décisif pour renforcer l’esprit combatif” et pour “accélérez la marche vers une nation plus saine et libérée de Covid-19”.

L’Inde, avec une population de 1,3 milliard d’habitants, est le deuxième pays le plus touché par la pandémie, avec plus de 10,3 millions de personnes infectées à ce jour. Près de 150 000 personnes sont mortes des suites du Covid-19. Le taux de nouvelles infections a considérablement baissé depuis septembre, lorsque plus de 90 000 cas étaient enregistrés chaque jour.

Ce feu vert devrait permettre de lancer une grande campagne de vaccination. Les exercices de simulation ont déjà été réalisés dans tout le pays et 96 000 professionnels de la santé ont été formés pour administrer le vaccin.

Le Serum Institute en Inde, le plus grand fabricant de vaccins au monde, a déclaré qu’il produisait entre 50 et 60 millions de doses du vaccin AstraZeneca chaque mois. Son PDG, Adar Poonawalla, a réagi à l’annonce des autorités indiennes, affirmant sur Twitter que le vaccin serait “prêt à être distribué dans les semaines à venir”.

READ  Nouvelles du voyage: des passagers aériens indisciplinés frappés d'amendes, un Britannique à Singapour condamné à transgresser le masque

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here