“Loco” Abreu prend sa retraite après une carrière record du monde pour les clubs de football

Publié le:

Montevideo (AFP)

L’attaquant uruguayen Sebastian ‘Loco’ Abreu, qui détient le record du monde Guinness en tant que professionnel ayant joué pour le plus de clubs – 31 – jouait son dernier match vendredi à l’âge de 44 ans.

“Le jour est venu, le rideau tombe”, a annoncé jeudi Abreu après une carrière de 27 ans dans plus d’une dizaine de pays.

Il devait disputer vendredi son dernier match pour son dernier club, l’Amérique du Sud, ou IASA, contre une autre équipe de Montevideo, Liverpool, lors du tournoi d’Apertura en Uruguay.

“Ce vendredi, Loco Washington Sebastian Abreu prend sa retraite du football professionnel et Iasa est fier de l’accompagner dans le dernier chapitre de cette belle histoire. Un immense MERCI à lui, au nom de tout le football uruguayen”, a tweeté son club.

Le surnom ‘Loco’ se traduit par ‘Madman’.

Abreu raccrochera peut-être les crampons, mais il poursuivra sa carrière d’entraîneur. Il a entraîné Santa Tecla au Salvador et Boston River en Uruguay.

Abreu, qui a fait 70 sélections internationales entre 1996 et 2012, détient le record Guinness depuis 2017, date à laquelle il a rejoint son 26e club, le Chilien Audax Italiano.

Il avait égalé le record de 25 clubs du gardien allemand Lutz Pfannenstiel établi en 2009 lorsqu’il avait signé pour Puerto Montt, également au Chili, quelques mois plus tôt.

Abreu a également joué pour le Deportivo La Coruna et la Real Sociedad en Espagne, plusieurs clubs de son pays d’origine, l’Uruguay, le Mexique et le Chili, trois en Argentine et six au Brésil, dont Rio Branco et l’Athletic Club.

READ  Hackers et pépins marquent le retour massif de la France à la scolarisation en ligne

Il a également joué en Israël et en Grèce.

Son moment le plus connu est survenu lorsqu’il a marqué le penalty décisif de l’Uruguay lors de la victoire aux tirs au but en quart de finale de la Coupe du monde 2010 contre le Ghana avec un tir audacieux “Panenka”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here