5

Emblématique de la marque Vosges Moustache, le vélo à assistance à pédales Lundi est modernisé. Design raffiné, confort accru, le lundi 27 est prêt pour la ville, comme on l’a vu gravir la butte de Montmartre au guidon.

La gamme de vélos à assistance pédale Moustache Bikes est en cours de renouvellement pour 2021. Le constructeur français a déjà marqué l’occasion pour sa saison 10 en présentant un grande collection de vélos de montagne Juillet dernier. Elle aborde également sa gamme de cycles urbains en modernisant son modèle le plus emblématique, le Monday 26, qui s’appelle désormais Monday 27 – non pas en référence au calendrier, mais à la taille de ses pneus (en pouces)! Objectifs: Une meilleure intégration pour encore plus de confort et un design plus moderne.

Une intégration soignée

Pour ce faire, Moustache a décidé de manière tout à fait naturelle d’intégrer la batterie (400 Wh ou 500 Wh) dans le cadre de son nouveau Monday 27, afin de ne plus bouleverser l’apparence de la moto – celle du Monday 26 était en fait placée dans le porte. -Bagages. La géométrie de la moto n’est pas trop affectée, le Monday 27 reste assez élancé malgré son tube diagonal surdimensionné pour accueillir la batterie Bosch PowerTube. Le cadre se passe toujours du tube supérieur, pour faciliter la montée et la descente. Autre avantage de cette intégration de la batterie dans le cadre, le centre de gravité du vélo est abaissé et son équilibre est amélioré. Donc, le lundi 27, cela semblait très agile. Le moteur est également mieux intégré, bien inséré dans le cadre pour que seul son avant dépasse.

© Les Numériques / Erick Fontaine

© Les Numériques / Erick Fontaine

En position centrale, le Bosch Active Line Plus, qui équipe le premier modèle Monday 27.1 de la série (et que nous avons déjà testé sur le Samedi 27.1 et le Moustache), offre déjà une bonne assistance, avec son couple maximal de 50 Nm (assistance jusqu’à à 270%).

Pour un peu plus de pêche, on peut opter pour le Monday 27.3, qui passe à un moteur Bosch Performance Line avec un couple plus élevé (jusqu’à 65 Nm ou 300% d’assistance), qui nous a permis de gravir la côte. Montmartre sans transpirer. Dans les deux cas, nous avons droit à un ordinateur de bord Bosch Intuvia, situé au centre du guidon. L’assistance est gérée via une petite télécommande sur la poignée gauche.

© Motos Moustache

Une transmission Enviolo à variation continue pour la pointe

Question transmission, ces deux premiers modèles du Monday 27 sont équipés d’un set Shimano Deore 10 vitesses. Le top du confort est toujours le lundi 27,5, le plus avancé de la série, qui bénéficie d’une transmission Enviolo TR à variation continue.

Une poignée rotative permet alors de faire varier le développement dans une plage de 380%. Suffisant pour garantir une fluidité maximale, que nous avons pu apprécier lors des quelques montées que nous avons traversées avec souplesse.

Le premier modèle Lundi 27.1 offre déjà un bon confort d'utilisation et une assistance efficace. © Motos Moustache

Le premier modèle Lundi 27.1 offre déjà un bon confort d’utilisation et une assistance efficace. © Motos Moustache

Caractéristique des vélos urbains Moustache, le cintre modernisé en forme de «M» participe à la Regardez si spécial pour le vélo et offre une position de conduite agréable, bien surélevée pour garder le dos le plus droit possible. Le constructeur prévoit son lundi 27 pour les cyclistes mesurant entre 1,57m et 1,90m environ, le vélo étant disponible en taille unique. On apprécie le soin apporté au passage des câbles qui s’effectue directement à travers le guidon avant de plonger dans le cadre pour ne sortir que dans les points nécessaires pour atteindre les organes de transmission et de freinage. Le freinage est également assuré par un système hydraulique Shimano MT200, avec des disques de 180 mm (avant) et 160 mm (arrière).

Tout pour la ville

En ce qui concerne l’équipement, on mentionne la présence d’un système Mik HD sur le porte-bagages arrière, conçu pour attacher rapidement un panier ou un siège enfant et supporter jusqu’à 27 kg de charge. Simplicité trouvée dans la fixation des sacs Ortlied grâce aux supports QL3 intégrés. Si le porte-bagages arrière est occupé, il est possible d’en ajouter un deuxième à l’avant, à condition de ne pas rouler de nuit car le panier qui y est fixé bloquerait le faisceau lumineux du véhicule. Lumière LED intégrée (30 lux Spanninga).

© Les Numériques / Erick Fontaine

© Les Numériques / Erick Fontaine

Chaque jour, les cyclistes exigent, des ailes essentielles répondent à l’appel. En aluminium, ils sont annoncés comme plus durables et prennent la couleur du cadre (noir brillant, curry brillant, terre cuite brillante, bleu nuit mat, menthe mate). Et comme il s’agit de l’utiliser plusieurs fois par jour, autant le faire confortablement: la selle ergonomique Royal Wave est montée sur un mât suspendu. L’absence de fourche télescopique à l’avant ne nous a pas dérangés, les larges pneus Schwalbe Super Moto-X (27,5 x 2,4 “) assurent un bon filtrage des irrégularités de la route et gèrent les creux et autres nids de poule, le ce qui rend la direction plus agile.

© Motos Moustache

Question sécurité, nous avons en standard un antivol (fixé au cadre) qui bloque la roue arrière pendant des minutes d’arrêt et une chaîne Axa en option en cas d’absence prolongée. Au moins cela servira à dissuader les voleurs de s’emparer de ces beaux lundis 27.1, 27.3 et 27.5 qui coûtent respectivement 2699, 3199 et 3699 euros. Tarifs à mettre bien évidemment en perspective avec l’usage quotidien qui leur est destiné.

READ  RED by SFR surprend le marché, 80 Go à un prix avantageux