Le dimanche 23 août, la famille du jeune homme a porté plainte auprès de la gendarmerie de Fontaines-sur-Saône (Rhône). Deux jours plus tôt, dans la soirée à Lyon, le fils de 17 ans avait été battu près d’un supermarché de la place Bellecour dans le centre-ville, selon son frère.

“Un groupe de cinq écumes colorées (sic) a commencé à attaquer les filles “ à un arrêt de bus, dit-il Facebook. “Voyant cela, mon frère Augustin de 17 ans s’est défendu en retenant ces types jusqu’à ce qu’ils retournent au refuge du Monoprix. Cinq contre lui. (…) ils l’ont percé gratuitement sans que personne n’intervienne, ni pour les filles, ni pour lui “, il a ajouté, évoquant “plusieurs dents cassées, une mâchoire cassée”.

Selon le site d’information LyonMag, qui a dévoilé l’affaire le lundi 24 août, l’adolescent s’est rendu à l’hôpital accompagné d’un proche. Interrogé par l’AFP, un responsable du supermarché présent le soir de l’attaque a répondu qu’il n’avait appris les faits que lundi, pour n’avoir rien vu à ce moment-là. Pour résoudre l’enquête, la police compte utiliser la vidéosurveillance de la place Bellecour et de ses environs.

READ  arrestation du patron de la presse protestataire Jimmy Lai