Macron de France au Bénin pour discuter de sécurité et de culture | L’actualité de l’art et de la culture

Le président Macron poursuit sa visite dans trois pays africains pour améliorer les relations avec les anciennes colonies.

Le président français Emmanuel Macron se rendra au Bénin pour rencontrer son homologue, Patrice Talon, après la visite de mardi au Cameroun, où il a rencontré le président Paul Biya.

Lors de la visite de Macron mercredi, ils discuteront de questions de sécurité et de culture.

Il y a eu une augmentation des attaques de groupes rebelles dans le nord du Bénin depuis des mois, et les autorités ont déclaré avoir enregistré près de 20 attaques de groupes rebelles depuis la fin de 2021.

Paris suit la situation de près et discutera d’un éventuel soutien.

Macron et Talon visiteront également une exposition consacrée aux trésors royaux d’Abomey, revenus de France en novembre dernier.

Il fait partie d’un trésor de 26 artefacts qui ont été volés par des fonctionnaires français du Bénin il y a 130 ans à l’époque coloniale, remplissant la promesse de Macron de restaurer une partie perdue du patrimoine africain.

Lors de la visite de mardi dans la capitale Yaoundé, il a déclaré que les archives sur la domination coloniale française au Cameroun seraient ouvertes « dans leur intégralité » et a demandé aux historiens de faire la lumière sur les « moments douloureux » de la période et d’établir des « responsabilités ».

Macron se rend actuellement dans trois pays africains dans l’espoir de rétablir les relations de la France avec le continent, où de nombreuses nations sont d’anciennes colonies françaises et où les sentiments anti-français sont en hausse.

Jeudi, il terminera son voyage en Afrique en Guinée-Bissau.

READ  trésors pillés commencent un long voyage de retour de France | Mode de vie

La France a perdu sa sphère d’influence sur le continent, notamment en Afrique occidentale et centrale francophone, comme en témoigne la décision récente de deux anciennes colonies du Gabon et du Togo de rejoindre le Commonwealth, le club britannique composé majoritairement d’anciennes colonies.

Au Tchad et au Sénégal, plusieurs entreprises françaises ont été ciblées lors de récentes manifestations anti-gouvernementales, exprimant leur colère contre l’ancienne puissance coloniale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here