↓ Voir le classement

Avant cette finale spéciale, Ott Tänak est idéalement placé pour s’imposer à domicile devant Craig Breen et Sébastien Ogier.

L’ordre de départ sera évidemment spécifique pour cette Power Stage: Adrien Fourmaux aura l’honneur de montrer la voie, suivi de Gryazin, Ostberg et Solberg pour les R5. Leader de l’épreuve, Ott Tänak sera le dernier pilote WRC à prendre le départ (13:06). L’écart entre chaque voiture sera de quatre minutes.

POINTS FORTS

À la maison et au volant d’une Hyundai qui n’a jamais été aussi forte, Ott Tänak a été extraordinairement efficace ce week-end. Vainqueur de ce premier rallye en Estonie, le pilote Hyundai est entièrement relancé dans un championnat qui n’a pas bien commencé.

Derrière l’Estonien, Craig Breen a parfaitement répondu aux attentes de son employeur, marquant des points cruciaux en championnat.

À la troisième place et malgré quelques égratignures, Sébastien Ogier n’a jamais pu rivaliser avec les Coréens. Pour le Français, cependant, l’opération est intéressante car elle augmente son écart en championnat face à son plus proche rival, Elfyn Evans.

Ce dernier a longtemps constitué un danger pour les Français avant de céder dimanche. D’abord bouleversé par une crevaison au départ de la course, Kalle Rovanperä a été définitivement exclu de la course au podium après avoir reçu un penalty hier. Mais ce dimanche, le grand prometteur finlandais a montré à Stage qu’il avait eu une énorme explosion de vitesse ce week-end, et notamment dans cette Power Stage qu’il a remportée haut la main.

Côté Ford, le retour en WRC fait mal. Sans préparation sur le sol estonien, M-Sport n’a jamais suivi un duo connu pour être rapide sur un profil routier aussi rapide.

READ  Zubizarreta confirme l'énorme influence de Messi sur la sélection du manager

En WRC-2, Mads Ostberg ne s’est jamais inquiété et est resté invaincu cette saison avec une troisième victoire consécutive. Derrière lui, Adrien Fourmaux, dans un combat contre Nikolay Gryazin tout le week-end, a pu profiter d’une crevaison du Russe pour gagner une place. L’espoir français a ainsi égalé son résultat à Monte-Carlo en début d’année.

En WRC-3, Oliver Solberg remporte son premier rallye après avoir battu la compétition pendant deux jours. De son côté, Nicolas Ciamin a terminé à la sixième place, position qu’il occupait presque toujours le week-end. Pour Yohan Rossel, qui est également au volant d’une C3 R5, dimanche est bien meilleur que samedi avec une 9e place.

Dans le JWRC, Latvian Sesks l’emporte après deux jours de combat contre les Finlandais Pajari et les Estonian Virves!

RÉACTIONS DES PILOTES

A.Fourmaux
11: 13,0
«Honnêtement, je suis vraiment content de mon week-end. Avec ma petite expérience sur le gravel (5e rallye), c’est super d’être dans un combat contre des gars aussi forts. Merci à toute l’équipe car ce fut un rallye vraiment difficile. “
M.Ostberg
11: 02,9
«C’est vraiment super d’être de retour et pour être honnête, c’était un très bon week-end. Nous avons eu un bon rythme et je remercie Citroën car la voiture était très efficace. “
O.Solberg
11: 00.2
“C’est fantastique. C’était une étape compliquée, mais au final le pneu avant gauche ne s’est pas très bien passé. C’était très compliqué avec des conditions différentes à chaque fois. C’est fantastique, j’ai adoré.”
T. Neuville
11: 03,7
«Je ne connais pas le problème. Nous avons eu un problème peu de temps avant le départ. Nous ne pouvions pas aller vite à ce stade. Nous voulions essayer de faire des remarques importantes. C’est définitivement un mauvais week-end pour nous. Nous ferons mieux la prochaine fois. “
G.Greensmith
10: 43,8
«Nous savions que ce ne serait pas un week-end facile avec une préparation limitée. Cela va de mieux en mieux et chaque membre de M-Sport a donné pour s’améliorer ce week-end. “
E.Lappi
10: 35,9
«Tout d’abord, je pense que l’organisateur a eu une merveilleuse performance en organisant cet événement, c’est vraiment fantastique. Pour notre part, notre rallye a été compliqué et nous avons beaucoup de travail à faire. “
T. Suninen
10: 33,4
«Vous pouvez regarder les temps au tour, nous avons essayé d’attaquer. C’était assez creusé et j’ai dû conduire la voiture à la maison. Ce fut un week-end difficile. “
K. Rovanperä
10: 12.4
«C’était certainement un très beau week-end, j’ai parfaitement roulé, je n’ai fait aucune erreur. Ce n’était pas notre week-end. Merci à l’équipe, c’était bien. “
E.Evans
10: 17,5 “
«Il a volé (Rovanperä). Ce n’était pas une mauvaise étape pour moi, il a fait un excellent travail. Il est très fragile et il est facile de le lâcher pendant quelques secondes. “
S.Ogier
10: 20.4
«Il est très fragile ici, il est difficile d’être totalement agressif. Le podium est un bon résultat, ce sont de bons points pour le championnat. “
C.Bren
10: 27,4
“C’est incroyable. Nous avons obtenu cette spéciale, nous ne voulions prendre aucun risque. Le week-end a été fantastique, je dois remercier tous ceux qui m’ont donné la chance d’être ici.”
O. aujourd’hui
10: 18,4
«C’était une phase difficile, c’était difficile. Je suis très heureux de gagner avec Hyundai pour la première fois, cela signifie beaucoup. Nous avons travaillé si dur avec l’équipe. Bons gars, nous devons continuer.
De toute évidence, c’est formidable de gagner ici. Si vous rentrez chez vous, vous pouvez ressentir tout le soutien des gens autour, c’est génial. Pour ce premier rallye en Estonie, la victoire est à moi, évidemment je suis content. “
READ  Le Kazakh Alexey Lutsenko remporte, seul, la 6e étape

Classement SS17 / Classement final (20,05 km)

Chargement de la note …