Journée amusante pour Luis Suarez. Dans la matinée de ce mardi, l’attaquant du FC Barcelone s’est retrouvé au milieu d’une tempête en Italie, où une enquête a été ouverte après son examen italien (niveau B1) passé pour obtenir un passeport pour un éventuel transfert à la Juventus Turin. Il c’était en fait faux, l’Université de Pérouse est même dans le collimateur de la justice depuis février dernier. Peu de temps après, on apprenait que l’attaquant, au départ du Barça, pourrait enfin être arrêté par le club catalan, pas vraiment content de le voir se rendre à l’Atlético Madrid, prétendant direct au titre de la Liga.

Donc pour Suarez, il était probablement temps que mardi se termine. Mais juste avant cela, l’international uruguayen avait une dernière chose à faire: rencontrer Josep Maria Bartomeu, président du FC Barcelone. La cible. le but? Il trouve un accord pour son éventuel transfert, interrogé quelques heures plus tôt. Selon Sky Italia et Onda Cero, autre rebondissement: un accord entre les parties a finalement été ratifié.

L’Atlético ne paiera que des bonus“, a également précisé mardi soir la chaîne italienne à propos du transfert de Suarez. Ce n’est probablement qu’une question de temps pour le voir quitter le Barça. Oui, c’était vraiment une journée très amusante pour le Tireur

READ  Deux personnes arrêtées après l'attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne