Des masques de protection dans le cadre de Covid-19, de la marque Dim, ont été distribués en début d’année scolaire aux enseignants. Problème, ils semblent avoir subi un traitement chimique toxique.

Le ministère de l’Éducation a distribué des masques aux enseignants, un face à la crise sanitaire. Des masques, qui ont marqué les médias avec notamment ces images du président Emmanuel Macron, en visite dans un club, qui étouffait avec son masque, au point de devoir l’enlever un instant.

Traité à la zéolite d’argent

Sur la base de cette observation, le site de Reporterre a choisi de se concentrer davantage sur les masques en question. Produits et distribués par la marque textile Dim, ce sont des masques en coton, qui ne sont “ni un dispositif médical au sens du règlement (UE) 2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du règlement (UE) 2016/425 (masques filtrants de type FFP2 “, mais efficaces dans le respect des gestes de barrière, précise le site qui a obtenu ces masques.

Mais c’est en regardant l’étiquette de la composition que les choses deviennent plus intrigantes. En effet, on peut y lire que ces masques sont traités à la “zéolithe argent et cuivre et zéolithe argent”.

“Propriétés biocides”

C’est aussi un chercheur en physique et chimie de Montpellier, Pierre Bauduin, pour faire la lumière sur la réalité de cette substance. “Dans le cas présent, les zéolithes sont traitées avec un sel d’argent, afin de leur conférer une propriété biocide et ainsi augmenter la durée d’utilisation des masques.”

READ  le président du Kirghizistan annonce sa démission

Selon Reporterre, qui a interrogé plusieurs experts sur le sujet, porter un masque traité avec un tel composant n’est pas sans risques pour la santé. “Les ions argent sont généralement plus toxiques que les nanoparticules équivalentes d’argent métallique. De plus, nous avons ici un niveau d’exposition élevé, très” intime “avec une durée de contact et d’inhalation longue et chronique”, explique notamment Astrid Avellan. , spécialiste en nanotechnologie à l’Université d’Aveiro, Portugal.

Nocif pour la fertilité et l’environnement

L’Agence européenne des produits chimiques affirme que la zéolite d’argent “risque de nuire à la fertilité et qui est également «très toxique pour la vie aquatique avec des effets durables..

ud83d ude32 Non content de nous donner des masques antidérapants moins efficaces que les masques chirurgicaux selon l’ARS, on apprend aussi qu’ils ont un élément toxique même si on les porte plusieurs heures par jour!
u26a0 ufe0f Le stylo rouge ud83d udd8d déposera également une réclamation pour empoisonnement! https://t.co/V3W5Zz7YYA

– Les plumes rouges (@stylos_les) 13 octobre 2020

Ces révélations ont provoqué de nombreuses réactions, notamment de la part de nombreux enseignants, qui refusent désormais de porter le masque Dim fourni par l’Education nationale. Le collectif d’enseignants dénommé Les stylos rouges a annoncé qu’il porterait plainte, tandis que le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a refusé de s’exprimer sur la question pour le moment.