Mises à jour en direct de la finale de la Coupe du monde entre la France et l’Argentine : pronostics, heure de début, actualités et diffusion en continu

L’essentiel de l’attention portée aux ailiers français par les spectateurs et les entraîneurs adverses se porte sur l’aile gauche, ce qui est compréhensible en raison de la présence de Kylian Mbappé.

En quart de finale, l’Angleterre a fait revenir en tête-à-tête les experts Kyle Walker, tout juste revenu de blessure, et Jordan Henderson pour assurer la solidité défensive et contenir l’attaquant du Paris Saint-Germain.

De même, le Maroc a souvent été vu doubler contre Mbappe à chaque possession, cherchant à limiter le temps et l’espace dont il disposait sur le ballon.

Avec cinq buts dans la compétition, cela semble une approche prudente.

Cependant, se concentrer vivement sur Mbappe, ainsi que sur les attentats qui se chevauchent de Theo Hernandez, laisse plus de place à Ousmane Dembele à exploiter.

L’arrière latéral de Barcelone est un joueur fragmenté, parfois déconcertant, qui ne marquera peut-être jamais beaucoup de buts, mais qui est néanmoins une star.

Dembele peut être un peu chaotique sur le ballon, mais son imprévisibilité combinée à sa touche paternelle sur les deux pieds le rend à tout moment.

Contre la Pologne, il était presque comiquement séparé du reste de l’équipe, la France se surchargeant sur le flanc opposé, leur permettant de tacler les défenseurs en solo sur l’aile droite.

Si l’Argentine met un accent défensif similaire sur Mbappé, les coéquipiers de Dembele feraient bien de l’exploiter.

READ  Pour le football masculin, quatre anciens ont mené la ligne de base du temple

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here