L’Inter Miami et Blaise Matuidi, pour leur toute première saison en MLS, se sont qualifiés pour les barrages de dimanche grâce à la victoire décisive contre Cincinnati (2-1) lors de la dernière journée de la saison régulière.

Ce succès, acquis grâce aux buts des défenseurs Mikey Ambrose et Leandro Gonzalez Pirez, a permis à l’équipe de Floride, co-détenue par David Beckham, de terminer à la 10e place. L’Inter Miami se qualifie ainsi pour un barrage qui les verra jouer contre la 7e place, Nashville SC, également nouveau en MLS cette saison.

L’Inter Miami, où Matuidi et l’autre retardataire, l’Argentin Gonzalo Higuain, partaient pour cette rencontre, n’avait pas de destin entre les mains en Conférence Est, malgré la victoire. Mais le Chicago Fire FC, qui l’a précédé plus tôt dans la journée, a été battu par le New York City FC (4-3) pour ouvrir la voie à la finale.

Si l’Inter bat Nashville le 20 novembre, il affrontera le Toronto FC au premier tour des barrages, qui a terminé deuxième du tableau.

L’Impact de Montréal de Thierry Henry monte également au tremplin


De son côté, l’Impact de Montréal, entraîné par Thierry Henry, s’est également accordé le droit de disputer les autres playoffs de la conférence, après la victoire à DC United (3-2). Menée 2-1 à la mi-temps, la franchise canadienne a changé les choses avec des buts de Victor Wanyama et Romell Quioto dans le dernier quart d’heure.