Monica Lewinsky veut que Beyoncé retire le texte la concernant de « Partition »

Lewinsky, l’ancienne stagiaire de la Maison Blanche impliquée dans un scandale sexuel avec le président de l’époque, Bill Clinton, dans les années 1990, a tweeté la nouvelle de Beyoncé supprimant une insulte abéliste de la chanson « Heated » sur son nouvel album « Renaissance » contenant une suggestion.
« uhmm, tant qu’on y est… #Partition, »Lewinsky a tweeté.

« Partition » est un morceau du cinquième album studio éponyme de la chanteuse en 2013. Dans la chanson, Beyoncé chante qu’un homme « Monica Lewinsky a mis partout sur ma robe ».

La relation entre Clinton et Lewinsky, alors âgé de 22 ans, a finalement conduit à la destitution de Clinton en 1998 et à de nombreuses discussions sur le consentement et l’abus de pouvoir.

En 2021, Lewinsky a déclaré à Jake Tapper de CNN que « ce qui est vraiment important à retenir dans le monde d’aujourd’hui, c’est que nous n’aurions même jamais dû arriver à un point où le consentement était une question ».

« C’était donc totalement inapproprié en tant qu’homme le plus puissant, mon patron, 49 ans », a-t-il déclaré. « J’avais 22 ans, je sortais littéralement de l’université. Et je pense que les différences de pouvoir sont quelque chose dont je ne pourrais jamais comprendre les conséquences à 22 ans et que je comprends évidemment différemment à 48 ans. »

Cette semaine, Beyoncé a accepté de supprimer une référence considérée comme humiliante pour les personnes atteintes de paralysie cérébrale spastique de sa chanson « Heated » après qu’il y ait eu un tollé public.

CNN a contacté les représentants du chanteur pour commenter la demande de Lewinsky.

READ  Netflix prévoit d'introduire des publicités sur sa plateforme

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here