De Dani Pedrosa à Jack Miller, beaucoup ont félicité Miguel Oliveira et Tech3 pour leur premier succès en MotoGP.

Mais interrogé sur le sujet lors de son débriefing, Johann Zarco est peut-être, sans aucun doute, celui qui est le plus capable d’apprécier le chemin parcouru par le constructeur autrichien et l’équipe de France deHervé Poncharal jusqu’à la victoire d’aujourd’hui …

Johann Zarco : C’était merveilleux ! Nous aurions pu l’avoir ensemble. Pour lui, cela n’a été que partiellement reporté. Pour moi j’ai adoré l’équipe mais je me suis dit que le pari «KTM + Tech3» allait vraiment les remettre au classement, puisqu’ils se débrouillaient bien avec la Yamaha, avec une moto performante. Mais après le rythme que KTM a pris cette année et Oliveira qui s’est battu pour obtenir la moto d’usine mais ne l’a pas eu cette année, nous avons vu qu’ils roulaient bien. Là, je n’aurais pas parié que Tech3 pourrait gagner avec KTM cette année, mais je suis très content pour eux, pour toute l’équipe, car ce sont mes amis. Et pour Oliveira, c’est magnifique: 900e Grand Prix, premier Portugais à gagner, première victoire pour Tech3 …
Mais je ne suis pas mécontent de ne pas gagner, car je n’aimais pas la couleur de la voiture (rires)!

L’équipe Tech3 est arrivée dans la catégorie reine des grands prix après avoir été champion du monde 250cc avec Oliver Jacque en 2000 sur Yamaha. Il est resté au sein de cette marque jusqu’en 2018, ayant des coureurs comme Olivier Jacque, Shinya Nakano, Sylvain Guintoli, Makoto Tamada, James Toseland, Colin Edwards, Ben Spies, Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Bradley Smith, Pol Espargaro et bien sûr Johann Zarco.

READ  le sprint se prépare, la onzième scène live

Passé à KTM en 2019, l’équipe Tech3 a conduit Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin avant de remplacer ce dernier par Iker Lecuona cette saison.

L’année prochaine, Danilo Petrucci est attendu à Bormes-les-Mimosas …