Musique interdite à Mykonos en Grèce en vertu des nouvelles restrictions COVID-19

ATHENES, 17 juillet (Reuters) – La Grèce a interdit la musique dans les restaurants et les bars et a imposé un couvre-feu nocturne sur sa célèbre île de Mykonos, suite à l’augmentation des nouvelles infections à coronavirus.

Connue comme l’île festive des super riches, Mykonos est l’une des destinations les plus populaires de Grèce, attirant plus d’un million de visiteurs chaque été, y compris des stars hollywoodiennes, des mannequins et des athlètes de renommée mondiale.

Suite à une épidémie locale “inquiétante”, le ministère de la Protection civile a déclaré qu’il interdisait la musique sur l’île 24 heures sur 24, y compris les magasins, les cafés et les bars de plage. Il a également déclaré qu’il restreindrait les déplacements de 1 à 6 heures du matin, sauf pour ceux qui vont et viennent du travail ou de l’hôpital.

La Grèce dépend du tourisme pour un cinquième de son économie et a désespérément besoin d’une saison solide cette année après une année 2020 désastreuse, lorsque le nombre de visiteurs et les revenus ont chuté.

Le nombre d’infections a augmenté en Grèce ces dernières semaines, obligeant le gouvernement à imposer la vaccination des agents de santé et du personnel des maisons de soins infirmiers et à introduire de nouvelles restrictions à travers le pays, notamment la possibilité d’entrer uniquement les clients vaccinés dans les restaurants et les clubs.

Le maire de Mykonos, Konstantinos Koukas, a déclaré que l’imposition de mesures au cœur de la saison touristique est “injuste” et “malavisée”.

“Mykonos ne peut pas être la seule île où la musique ne sera pas entendue … la seule chose que cela permettra, c’est que les visiteurs iront sur une autre île”, a-t-il écrit sur Facebook.

READ  Le gouverneur McMaster soulève l'exigence de masque pour les restaurants et les bâtiments d'État

Le gouvernement a interdit la musique dans les restaurants et les bars à travers le pays en mai pour empêcher les gens de se rapprocher les uns des autres pour se faire entendre, augmentant ainsi les risques de transmission du virus. Il a levé cette mesure lorsque les infections ont diminué.

“Nous demandons aux habitants, visiteurs et professionnels de notre belle île de suivre strictement les mesures (…) afin que nous puissions rapidement contrôler et contenir la propagation du virus et que Mykonos puisse revenir à la normale”, a déclaré le ministère.

Les restrictions sur Mykonos seront en vigueur jusqu’au 26 juillet.

Reportage de Karolina Tagaris; Montage par Christina Fincher

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here