Neuville mène la journée d’ouverture alors que les organisateurs annulent la finale

Thierry Neuville a terminé la journée d’ouverture du Rallye d’Ypres avec un léger avantage sur son coéquipier de Hyundai Craig Breen, les organisateurs du Championnat du Monde des Rallyes ayant annulé les finales de vendredi.

Le héros local a produit une masterclass, dominant le circuit de l’étape du soir alors que le soleil commençait à se coucher en Belgique, remportant les trois tests sur asphalte pour ouvrir une avance de 7,6 secondes sur Breen.

Neuville et Breen ont démontré la classe du domaine en tirant le meilleur parti de leur connaissance des routes pavées distinctives du Rallye d’Ypres en tant que vainqueurs des événements précédents en 2018 et 2019 respectivement.

Après avoir remporté la dernière étape du circuit de l’après-midi, Neuville a intensifié son pilotage avant que les organisateurs n’annulent l’étape 8 pour des raisons de sécurité non précisées.

« Nous avons réussi à l’obtenir [the lead] jusqu’à sept secondes après trois spéciales, ce qui n’est pas mal », a déclaré Neuville.

« Malheureusement, la dernière étape a été annulée mais nous pouvions voir un nombre énorme de spectateurs là-bas, une super ambiance, j’aurais aimé faire la scène devant tous ces fans qui nous ont encouragés.

« Ils [the crowds] ils doivent respecter les règles et la plupart d’entre eux l’ont probablement fait aussi, mais il y en avait probablement qui n’étaient pas dans des endroits sûrs et malheureusement l’étape a dû être annulée. C’était probablement une bonne décision, mais j’attendais cette étape, j’aime cette étape, mais demain est un autre jour. »

Le rythme du duo de tête a encore été mis en évidence lorsque Ott Tanak, qui a eu un problème de moteur, a terminé une Hyundai 1-2-3 vendredi, à environ 31,2 secondes derrière.

READ  Expatriés aux USA face à la pandémie! Le Comité français répond à nos questions.

Une bonne performance de Kalle Rovanpera de Toyota a vu le vainqueur du Rallye d’Estonie dépasser son coéquipier Elfyn Evans en quatrième position, 1,4 seconde derrière Tanak, tandis que le leader du championnat Sébastien Ogier a terminé sixième vendredi, avec 39,4 secondes de retard.

Craig Breen, Paul Nagle, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupé WRC

Photo par : McKlein / Images de sport automobile

Takamoto Katsuta, équipé de son copilote Keaton Williams, et Pierre-Louis Loubet complétaient les coureurs du WRC aux septième et huitième positions.

Les Ford M-Sports d’Adrien Fourmaux et de Gus Greensmith étaient tous deux absents de la scène après avoir pris leur retraite plus tôt dans la journée.

Neuville a remporté sa deuxième victoire d’étape de l’épreuve pour augmenter encore son avance dans les premières étapes du circuit du soir, une répétition de la course de 15 km à travers Reninge-Vleteren.

La bataille avec Breen se poursuit, mais cette fois ce dernier est à 2,1 secondes de Neuville.

Equipés de pneus durs pour la soirée, les coureurs Toyota ont montré un spectacle bien plus fort puisque Rovanpera a partagé le troisième temps avec Tanak, qui a révélé qu’il souffrait d’un problème de moteur.

« Nous avons quelques problèmes avec le moteur, alors nous essayons de dépasser. Heureusement, ça roule bien, donc ce n’est pas si mal », a déclaré Tanak.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupé WRC

Photo par : McKlein / Images de sport automobile

Evans n’était que de 0,2 seconde plus lent tandis qu’Ogier n’était qu’à 0,3 seconde de plus alors que l’écart du peloton s’est considérablement réduit lors du deuxième passage.

READ  Anaplan : le directeur financier de Deloitte Belgique affirme qu'Anaplan joue un rôle important dans sa vision stratégique

L’avance de Neuville a encore augmenté après la sixième étape alors qu’il remportait sa troisième victoire d’étape de l’événement, battant Breen d’une maigre 1,5 seconde alors que la paire continuait de mener.

Le retour de Toyota n’a pas été un feu de paille puisqu’Ogier est sorti troisième, à seulement 2,6 secondes de Neuville après avoir dérapé de 10,7 secondes dans la première manche de la spéciale plus tôt dans la journée.

Rovanpera confirme l’amélioration du rythme en quatrième position tandis que Tanak se bat jusqu’à la cinquième place.

Neuville a terminé la journée sur un élan en sa faveur en remportant l’étape 7 de ce qui s’est avéré être la dernière étape de la journée.

Cependant, son rival le plus proche n’était pas un coéquipier, mais Ogier alors qu’il poursuivait sa montée en flèche. Le septuple champion du WRC a atteint la fin de l’étape à seulement 1,8 seconde du leader du rallye, tandis que son coéquipier Rovanpera a terminé troisième.

Breen a terminé quatrième en perdant 3,6 secondes face à Neuville qui a presque doublé son avance au classement général.

Pendant ce temps, en WRC2, Oliver Solberg a émergé avec une énorme avance dans la classe après que le drame qui a frappé l’ancien leader Teemu Suninen et son coéquipier de Solberg Jari Huttunen aient tous deux crevé.

À ses débuts dans la nouvelle Hyundai i20 Rally 2, Solberg devance son coéquipier Huttunen de 2’48,7 secondes.

Le rallye d’Ypres se poursuit samedi avec des équipages s’attaquant à huit étapes, à partir de 0811 BST.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here