Le match: 2-1

Cette rencontre de qualité moyenne a donné naissance à une belle histoire. Initialement attendu sur le banc, Khephren Thuram a remplacé Morgan Schneiderlin dans le onze de départ en raison de la blessure à l’échauffement de l’international français. Et c’est lui qui, tout de suite après l’heure, marque le deuxième but des Aiglons (2-1, 62 °) qui, malgré une forte possession de balle, ronronne un peu de l’égalisation nantaise en prolongation à la prolongation (voir fait). Le but depuis la gauche d’un des fils de Lilian Thuram a débloqué le score, à un moment où l’on pensait que le gymnase ne profitait pas de la supériorité numérique obtenue presque dès le début du match avec l’expulsion de Girotto.

Réduit à dix au bout de trois minutes, Nantes, réorganisé en 4-4-1, n’a perdu sur coup d’arrêt qu’en première période. Dante a joué avec un Pallois trop peu attentif pour mener le défenseur central nantais et ouvrir le score (1-0, 27e). Une action qui a permis de compenser l’absence de fluide de Dolberg dans plusieurs situations (22 °, 31 °, 34 °, 41 °). En seconde période, l’opportunité la plus évidente du match est revenue à Rony Lopes, dont la frappe a été rejetée par Lafont (82e). Incapable de s’imposer en L1 pendant trois matches, Nice se réjouira de ce lent succès malgré l’avantage de la supériorité numérique.

Le fait: VAR à temps plein

Dès 3 ‘Girotto a infligé une semelle à la cheville de Niçois Kamara mettant fin à son geste après une passe à gauche. Son mouvement insuffisamment contrôlé lui a valu un carton rouge très sévère après avoir vu l’action de l’arbitre, M. Brisard. Une première utilisation du VAR qui a contraint Nantes à évoluer à dix quasiment dès le début du match. Puis, lors de la récupération de la première période, le VAR a prévenu M. Brisard d’une main faite par Pelmard dans la région niçoise lors d’un duel aérien, après que le ballon ait rebondi sur son adversaire. Une décision encore sujette à débat. Louza a converti le penalty (1-1, 45 ° +6).

READ  les candidats aux titres des meilleurs joueurs sont connus

4

Nantes a suivi un quatrième match de L1 infructueux. Sa seule victoire a été obtenue contre Nîmes (2-1, 2e d.).