Nouveau look pour Junior WRC : line-up complet pour 2023 confirmé

La série monomarque Ford Fiesta Rally3 a connu une croissance annuelle de près d’un tiers, avec neuf stars en herbe prêtes à disputer le championnat de cinq manches de cette année dans des voitures identiques gérées par M-Sport Pologne.

À gagner est un prix qui changera la vie de finition et de conduite lors de quatre manches européennes du WRC en 2024 dans une voiture M-Sport Ford Fiesta Rally2 (la prochaine étape de Rally3), ainsi qu’un support pour les pneus offert par Pirelli. L’éventuel champion aura également la possibilité de tester le lundi avant chaque épreuve pour acquérir plus d’expérience.

Tel que confirmé par WRC.com plus tôt cette semaine, William Creighton démarre l’année comme l’un des grands favoris avec déjà deux ans d’expérience en Junior WRC à son actif. Mais Creighton n’est pas le seul pilote à revenir dans le championnat…

Les fans de WRC ne connaissent peut-être pas Laurent Pellier, mais le Français a actuellement un record de victoires à 100% en Junior WRC.

Pellier, 27 ans, a fait une apparition unique au Tour de Corse 2016 où il en a choqué plus d’un en remportant la catégorie. Son assaut sur la série 2023 est une gracieuseté du package de prix « Ladder of Opportunity » de M-Sport en partenariat avec M-Sport Pologne, Pirelli et le promoteur ERC, que Pellier a dûment mérité en dominant le championnat ERC Junior l’an dernier.


À surveiller : le champion junior ERC Pellier

Bien qu’il ait déjà signé un contrat pour piloter pour M-Sport Ford en WRC2 cette saison, Grégoire Munster a fait une entrée surprise alors qu’il cherche à acquérir le plus d’expérience possible. La manche d’ouverture du mois prochain au Rallye de Suède (9-12 février) marquera le premier rallye sur neige pour le pilote de 24 ans.

READ  Les hommes d'Andy Farrell ne sont pas à la hauteur malgré l'effort spirituel en seconde période

Tout comme son compatriote Creighton, Eamonn KellyLa campagne inaugurale de a été rendue possible par la Motor Sport Ireland Rally Academy, e Tom Rensonnet il bénéficie également du soutien du Royal Automobile Club de Belgique.

Diego Domínguez il espère capitaliser sur les connaissances qu’il a acquises en pilotant une Fiesta lors du championnat WRC3 l’an dernier, tandis que les nouveaux venus Raúl Hernández et Roberto Blach sont tous deux originaires d’Espagne.


L’Afrique est également représentée avec Hamza Anwar prêt à concourir en Europe pour la première fois de sa carrière. Anwar est l’un des derniers jeunes talents prometteurs du Kenya et a fait ses débuts en WRC au Safari Rally Kenya en 2021, au volant d’une Fiesta Rally3 deuxième de sa catégorie.

Le calendrier Junior WRC de cette année comprend cinq rallyes difficiles sur un mélange de surfaces. Il démarre sur la neige et la glace du Rallye de Suède avant de se diriger vers la Croatie, qui abrite des routes goudronnées incroyablement rapides.

Des tests de terre battue exténuants en Italie, en Estonie et en Grèce complètent la saison, avec en prime le double de points offert lors de la phase finale.


Équipages FIA Junior WRC 2023 :

Chauffeur Copilote
William Creighton (IRL) Liam Regan (IRL)
Laurent Pellier (FRA) Pelamourgues marins (FRA)
Grégoire Munster (LUX) Louis Louka (BEL)
Eamonn Kelly (IRL) Conor Mohan (IRL)
Tom Rensonnet (BEL) Loïc Dumont (BEL)
Diego Dominguez (PRY) Rogelio Pénate (ESP)
Raúl Hernández (ESP) Rodrigo Sanjuán (ESP)
Roberto Blach (ESP) Mauro Barreiro (ESP)
Hamza Anwar (KEN) Adnan Din (KEN)
READ  Quand et où voir FC Barcelone-Real Madrid en Supercoupe d'Espagne

* Entrées correctes au moment de la publication.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here