Le mercato d’hiver est officiellement ouvert en France à partir d’aujourd’hui et se poursuivra jusqu’au 1er février. Si ce n’est un secret pour personne que l’OM recherche activement des positions d’attaquant et d’arrière droit, les conditions économiques et sportives ne sont pas encore réunies pour que le club olympique et le joueur soient intéressés à conclure un transfert. En ce moment, deux pistes pour l’OM semblent émerger: Arkadiusz Milik en attaque et Timothy Fosu-Mensah En défense.

Fosu-Mensah, à la recherche de temps pour jouer

Fosu-Mensah n’est pas dans l’odeur de la sainteté à Manchester United et sera sans contrat en juin prochain. Son entraîneur, Ole Gunnar Solskjaer, ne compte plus sur le Néerlandais de 22 ans et selon les dernières informations de Skysport, envisagerait sérieusement de quitter l’Angleterre cet hiver. De là, imaginez une arrivée express à l’OM? Pas si simple. Comme souvent, le club olympique n’est pas seul pour le moment, Herta Berlin est convaincu par le profil du joueur. Le fait qu’il soit libre dans quelques mois reste attractif tant pour les clubs concernés que pour le joueur, qui devra faire un choix important pour la suite de sa carrière, à un âge où il sera temps de le faire. le jeu reste essentiel. Si l’OM veut réussir à séduire le joueur, Pablo Longoria devra céder la place alors qu’il convainc Fosu-Mensah qu’il y a une vraie place pour lui à Marseille.

Milik, un buteur à relancer

L’autre piste chaude de Pablo Longoria mène à l’attaquant polonais de Napoli Milik. Au cours des dernières heures, plusieurs sources ont rapporté le réel intérêt de l’OM pour l’attaquant, le Gazzetta dello Sport précisant également que le joueur est convaincu par une arrivée à l’OM afin de gagner du temps de jeu et qu’il y aurait déjà eu des échanges positifs entre André Villas-Boas et l’entourage du Polonais. À ce stade de la négociation, le plus important reste: l’accord de l’entreprise propriétaire du garçon. Parce que même ici, Milik atteint la fin du contrat en juin et Napoli n’a pas l’intention de faire de cadeaux. Si un prêt semble difficile à obtenir, des frais de transfert pour cet hiver fonctionnent, voir un échange (avec Thauvin?), Comme l’expliquait le coach portugais lors d’une conférence de presse récemment (voir vidéo). En tout cas, si ces deux pistes sont vraiment dans les priorités du conseil marseillais, rien ne peut être conclu en quelques jours étant donné la complexité des cas dans lesquels le club olympique n’est pas forcément en position de force. Mais c’est le jeu du marché et c’est souvent la raison pour laquelle on juge l’efficacité d’un directeur sportif et le savoir-faire d’un club.

READ  Zinedine Zidane laisse ses vérités vont